La SEPAQ en vert

Au cours des prochaines années, la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) entend accélérer dans sa gestion l'adoption de mesures telles la vaisselle compostable, une alternative écologique à la vaisselle jetable en plastique qui a été testée dans quelques établissements la saison dernière.

Les dirigeants de la Société ont décidé d'utiliser, dès cette année, cette vaisselle dans tous ses casse-croûte. Aussi, dans le réseau des parcs, on ne remettra plus de sacs de plastique aux clients en Boutique Nature et en dépanneur, afin de favoriser l'utilisation des sacs réutilisables.

Dans ces boutiques, les produits écoresponsables sont de plus en plus privilégiés, par exemple des vêtements faits de fibres cultivées biologiquement ou des sacs à dos en matières recyclables. Les produits d'entreprises québécoises seront aussi privilégiés lorsque c'est possible, notamment pour réduire les impacts du transport des biens de consommation.

Les gestionnaires de la SEPAQ se tournent de plus en plus vers des alternatives écoénergétiques, par exemple:

- des véhicules électriques sont utilisés dans plusieurs campings;

- des scooters remplacent les camionnettes pour les déplacements;

- les motoneiges de service et les moteurs hors-bord à 2 temps sont remplacés par des modèles plus propres ou à 4 temps;

- le transport en commun est implanté dans certains parcs nationaux comme ceux des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et de la Jacques-Cartier.

Quant à la gestion de l'eau, les établissements remplacent progressivement les robinets, pommeaux de douche et toilettes par des modèles moins énergivores.

À voir en vidéo