Lanoy 2016, Boschendal, Afrique du Sud

À ce prix, l’équivalent d’un bon bordeaux de « côtes » qui se respecte. Avec ce je-ne-sais-quoi de sud-africain qui le contracte et l’affirme dans sa sève et sa structure. Robe juvénile et arômes qui le sont tout autant, soutenu avec fraîcheur et franchise par des tanins serrés gommés en finale par une touche empyreumatique. Servir frais. (5) Explication des cotes

Moins de 16 $

★★ 1/2

Lanoy 2016, Boschendal, Afrique du Sud (15 $ – 13621471)