L’Iran au bout des papilles

Depuis 30 ans, tous les jours, les mélopées de la musique traditionnelle perse bercent la clientèle.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Depuis 30 ans, tous les jours, les mélopées de la musique traditionnelle perse bercent la clientèle.

Depuis 30 ans, Héméla Pourafzal tient sa maison avec détermination.

Vous avez lu tous vos articles gratuits

Vous aimez notre contenu ?
Connectez-vous pour en lire plus.

Créez un compte

Déjà abonné? .