De la patinoire au sentier pour la semaine de relâche

Nathalie Schneider Collaboration spéciale
Dans le cadre d’un projet pilote, le parc de la Rivière Batiscan ouvre son secteur de Saint-Narcisse cet hiver, une bonne nouvelle pour les citoyens des environs.
Photo: Jean-François Girard Dans le cadre d’un projet pilote, le parc de la Rivière Batiscan ouvre son secteur de Saint-Narcisse cet hiver, une bonne nouvelle pour les citoyens des environs.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Les parents voient arriver la semaine de relâche avec une joie mêlée d’un soupçon d’inquiétude en cette année où la situation pandémique cause plus d’une contrainte pour les loisirs. Or, c’est probablement en pleine nature que ces contraintes sont les moins rigides et les plus sujettes à accommodements. Dans certains parcs ou centres de plein air, les chalets d’accueil peuvent être fermés ; reste que les sentiers, eux, sont bel et bien accessibles aux randonneurs, aux skieurs et aux cyclistes d’hiver. Voici quelques suggestions d’activités familiales.

Grande région de Montréal

Heureux Montréalais, qui disposent d’un réseau de parcs-nature considérable et, bien souvent, accessibles en transport en commun ! Direction le parc de l’Île-de-la-Visitation, boulevard Gouin, pour une escapade en sentier de raquette (11 km), en ski de fond (8 km) ou pour une partie de glissade. L’accès est gratuit pour les 17 ans et moins, et la location d’équipement se fait en ligne pour un bloc de deux heures. Apportez vos jumelles, l’observation des oiseaux fait souvent partie d’une excursion ! 

Dans le réseau des parcs nationaux du Québec, toutes les activités organisées pour les jeunes sont annulées cette année. Ce n’est pas une raison pour bouder les charmants sentiers du parc national des Îles-de-Boucherville et ne pas aller skier, marcher, rouler et glisser sur l’île Sainte-Marguerite. On réserve son équipement par téléphone. À noter que les chiens sont admis dans certains secteurs. 

D’autre part, le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) propose, durant la relâche scolaire, un concept adapté aux circonstances : des ateliers sur la nature virtuels animés par un naturaliste et qui invitent ensuite les jeunes à observer les apprentissages sur le terrain lors de randonnées. L’atelier Sur le balcon : programmation, tarifs et inscription : reservations@guepe.qc.ca

Aussi, chaque jour durant la relâche (sauf le samedi), un naturaliste se trouvera au parc du Pélican (Rosemont) de 12 h à 18 h pour guider les familles dans leur observation des animaux, des végétaux et des minéraux, et faire d’une simple promenade dans un parc une séance de biologie appliquée. Activité et prêt d’équipement de plein air gratuits (raquettes, patins, luges et tubes). D’autres activités du genre sont prévues dans les parcs de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pendant cette semaine, notamment A.C. Cet hiver on bouge ! Du prêt de matériel de plein air est aussi au programme. 

Région de Trois-Rivières

Dans le cadre d’un projet pilote, le parc de la Rivière Batiscan ouvre son secteur de Saint-Narcisse cet hiver, une bonne nouvelle pour les citoyens des environs. En effet, le parc régional renferme de très beaux paysages vallonnés et une rivière impétueuse, qu’on peut admirer depuis des belvédères. On peut y pratiquer la raquette le long d’une dizaine de kilomètres en forêt ou la marche en crampons. Idéal pour une belle journée d’hiver en famille.

Région de Québec

La glissade sur tube, c’est l’une des activités préférées des enfants (et des plus grands !). Alors, direction le centre de glisse Myrand et ses six pistes (dont quatre faciles et deux de niveau avancé) pour une journée riche en adrénaline. Pour une expérience encore plus magique, sachez que les pistes sont éclairées en soirée. Le centre, situé dans l’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, propose aussi une patinoire.

On aime ce genre de destination plein air, fruit d’un engagement communautaire qui favorise l’activité pour tous. Le Centre nature de Saint-Basile donne accès à de multiples sentiers, particulièrement en hiver : randonnée (6 km), raquette (10 km) et fatbike (15 km) au cœur de ses érablières. (Les glissades sont fermées cette année.)