Des créations d’ici sous le sapin

Jessica Dostie Collaboration spéciale
Quelques objets de choix, fabriqués par des artisans locaux qui gagnent à être connus
Photomontage: Le Devoir Quelques objets de choix, fabriqués par des artisans locaux qui gagnent à être connus

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Les artisans d’ici gagnent à être connus. Et leurs créations font de fort jolis cadeaux. Voici quelques objets de choix, glanés ici et là dans les marchés virtuels du temps des Fêtes.

1. Un bijou intemporel

Originaire de la Colombie-Britannique et formée en Europe, la Montréalaise d’adoption Pilar Agueci s’inspire des matières brutes — métaux, perles et pierres précieuses — pour façonner des bijoux minimalistes qui ne passeront jamais de mode. Ces boucles d’oreilles toutes simples, par exemple, sont composées d’une tige en argent sterling surmontée de perles Keshi sauvages, dont la couleur irisée évoque un coucher de soleil. Bon à savoir : dans son atelier-boutique, un écrin tout blanc situé rue Beaubien, elle se consacre aussi à la création de pièces sur mesure.

Boucles d’oreilles Zion, par Pilar Agueci (55 $). En vente à oneofakind.balluun.com

2. Un jouet durable

Les jouets de bois signés Des Enfantillages, fabriqués à la main un par un avec minutie, n’ont rien (mais rien !) à voir avec ceux qu’on trouve dans les grandes surfaces près de chez nous. Imaginée par un couple de designers graphiques, la collection appelle plutôt à consommer de manière responsable. Cette maison de poupées réinventée meublée de blocs géométriques épurés, tout en merisier, a ainsi été conçue pour stimuler la créativité des petits, écrivent d’ailleurs Geneviève Lugaz et Christian Laforge sur leur boutique en ligne.

 

La maison, par Des Enfantillages (100 $). En vente à shop.soukmtl.com et à simons.ca

3. Une pièce pour la table

Artiste multidisciplinaire aux multiples facettes, Cindy Labrecque s’est d’abord spécialisée en céramique au cégep de Limoilou. Elle s’est également penchée sur toutes les formes d’art visuel au cours de ses études à l’Université Laval, de la photographie à la vidéo, en passant par l’estampe, la peinture et le dessin. Dans sa collection Les essentiels, la touche-à-tout mise cependant sur des pièces élégantes tout en sobriété qui s’agenceront à n’importe quel décor.

 

Huilier et vinaigrier noir, par Cindy Labrecque (45 $). En vente à simons.ca

4. Un accessoire tendance

La créatrice de mode Noémie Vailancourt a lancé sa marque de vêtements et d’accessoires faits main en 2008. La signature de Noémiah ? Une élégance toute féminine et une sensibilité particulière pour la confection écoresponsable. Au fil des années, la Montréalaise a séduit une clientèle fidèle avec ses bijoux ornés de plumes, ses robes à volants en soie et ses collaborations avec des artistes visuels d’ici. D’ailleurs, ce foulard 100 % cachemire a été créé en collaboration avec l’artiste Helsinki mon amour.

 

Carré de cachemire imprimé, par Noémiah (47 $). En vente à etsy.com

5. Une gourmandise

Chocolaterie artisanale nouvelle génération basée dans la Petite Italie, à Montréal, État de choc se distingue avec son éventail de chocolats bean-to-bar aux parfums exquis. Qui plus est, ses créations sont vendues dans des emballages magnifiques et illustrés localement. Pour produire cette carte de souhaits chocolatée incluant une tablette de chocolat de 90 g, l’entreprise s’est associée à Monarque, qui a fourni le chocolat 70 %, alors que le dessin a été réalisé par le studio Marlone Montréal.

 

Carte chocolatée, par État de Choc (19 $). En vente à shop.soukmtl.com