Sorties week-end

Musée très vivant


Du théâtre, des performances, des installations, un « musée vivant »… Bref, c’est une exploration expérimentale éclectique que propose, avec l’événement multidisciplinaire Archipelago, le collectif de théâtre britannique OddStumble — désormais aussi installé à Montréal. Une trentaine d’artistes sont au théâtre Rialto, dans le Mile-End, jusqu’à dimanche pour immerger les visiteurs dans un monde nourri (surtout) par l’imaginaire.

Vendredi et samedi de 19 h 30 à 22 h et dimanche de 14 h à 16 h 30 au 5723, avenue du Parc. En anglais. Contribution à son choix.

 

Cabaret dramatique


En français, cette fois, le fort vivant théâtre Le Mimésis donne carte blanche à quatre auteurs et à au moins deux fois plus de comédiens pour la première édition 2018 de son cabaret OMAD, une lecture mensuelle de textes dramatiques qui donne notamment voix aux artistes de la relève. Chaque performance dure de 8 à 15 minutes et le public peut voter pour son coup de coeur. Les fonds recueillis servent à financer les créations de la petite compagnie, dont le feu semble loin de s’éteindre.

Dimanche de 19 h à 22 h au théâtre La Licorne, 4559, avenue Papineau. 8 $.

 

Barbes blanches


C’est le retour du village d’hiver Barbegazi, qui amène en plein Montréal une sélection de sports en « épreuves » épiques : coupe de bois, lancer de sapin, lancer de hache, bras de fer et autres idées joliment saugrenues. Il y aura aussi du fatbike et du snowskate (bonjour !), de même que du yoga sur neige (le samedi de 13 h à 14 h). Sachez que cette année, l’événement retourne à l’esplanade du Parc olympique, où des camions-cantines sauront sustenter les festivaliers. Profitons-en, pendant que l’air arctique prend des vacances.

Les 13-14 et 20-21 janvier au 4141, Pierre-de-Coubertin. Gratuit.

 

Yoga sur neige


C’est en fin de semaine que s’amorce la quatrième saison de yoga sur neige organisée par POP Spirit dans les parcs montréalais, une façon toute nordique de profiter de l’extérieur tout en soignant son intérieur. On apporte son tapis, sa petite laine et ses mouchoirs.

Les samedis jusqu’au 17 mars (parc La Fontaine) et les dimanches jusqu’au 18 mars (parc Laurier) de 10 h 30 à 11 h 15. Gratuit.

 

Crème de films


Vous n’étiez pas à Toronto pour le dernier TIFF ? C’est l’occasion de vous reprendre : le Centre Phi diffuse une sélection de courts et longs métrages de l’édition 2017 pendant une semaine — dont La petite fille qui aimait trop les allumettes (Simon Lavoie) et Never Steady, Never Still (Kathleen Hepburn).

Jusqu’au 20 janvier au 407, rue Saint-Pierre. De 9,50 $ à 11,75 $.