Le triumvirat du tennis masculin évincé du sommet du classement

Le Russe Daniil Medvedev a repris la première place du classement mondial de l’ATP malgré sa défaite contre Tim Van Rijthoven lors de la finale du tournoi Libema Open aux Pays-Bas la semaine dernière.
Photo: Sander Koning Agence France-Presse Le Russe Daniil Medvedev a repris la première place du classement mondial de l’ATP malgré sa défaite contre Tim Van Rijthoven lors de la finale du tournoi Libema Open aux Pays-Bas la semaine dernière.

Aucun des membres du triumvirat du tennis masculin — Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic — ne trônait aux deux premières places du classement ATP, lundi, une première depuis près de 20 ans.

Daniil Medvedev a gagné une place pour s’installer au sommet qu’il a brièvement occupée plus tôt cette saison, et Alexander Zverev a grimpé au deuxième rang, son meilleur classement de sa carrière.

Djokovic a glissé de la première à la troisième place, car ses points pour avoir gagné les Internationaux de France en 2021 ont été effacés de son palmarès, lundi. Le classement ATP est établi en fonction des 18 meilleurs résultats d’un joueur en tournoi au cours des 52 semaines précédentes (19 en cas de participation aux Finales de l’ATP).

Du côté canadien, Félix Auger-Aliassime, inscrit au tournoi de Halle cette semaine, demeure au 9e rang, tandis que son compatriote Denis Shapovalov a perdu une position, au 15e rang.

Le classement WTA est beaucoup plus stable, alors que la Polonaise Iga Swiatek demeure solidement en tête. Le seul changement au sein du top 20 féminin concerne Aryna Sabalenka, qui a gagné une place au cinquième rang, devançant Maria Sakkari.

 

La Québécoise Leylah Annie Fernandez, présentement en convalescence à la suite d’une fracture de stress au pied droit, occupe toujours la 15e position.

Les Internationaux de France de l’année dernière ont été reportés d’une semaine par rapport à sa date initialement prévue au calendrier en raison de préoccupations concernant la COVID-19. Les points gagnés l’an dernier ne disparaissent que maintenant, tandis que les points de l’édition du tournoi parisien de cette année ont été ajoutés la semaine dernière, car la finale a été disputée le 5 juin.

À Roland-Garros cette année, le parcours de Djokovic, qui défendait son titre, s’est terminé par une défaite en quarts de finale contre Nadal, qui a remporté son 14e titre à Roland-Garros — et son 22e trophée du Grand Chelem en carrière.

Nadal est resté à la quatrième position cette semaine, même s’il a remporté les deux premiers tournois majeurs de la saison. Il a raté la majeure partie de la dernière moitié de 2021 et une partie de cette année également en raison de blessures, et il n’a donc disputé que 10 tournois au cours des 52 dernières semaines.

Casper Ruud, finaliste à Roland-Garros, a grimpé d’une place pour atteindre le cinquième rang, un sommet pour lui dans sa carrière.

Federer a subi une série d’opérations au genou et n’a plus joué en compétition depuis Wimbledon, en juillet dernier. Il ne lui reste que les points de quatre tournois à son actif, et il est classé 68e cette semaine.

Federer était numéro 3, derrière Andy Roddick et Juan Carlos Ferrero, la semaine du 10 novembre 2003, avec Nadal hors du top 40 et Djokovic — qui n’a fait ses débuts en Grand Chelem qu’en 2005 — à l’écart du top 500. Une semaine plus tard, Federer s’est hissé au deuxième rang du classement ATP.

Medvedev s’est installé au sommet pour la première fois en février, y remplaçant Djokovic pendant trois semaines, et y revient maintenant après sa finale perdue à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, dimanche.

Ni lui ni Zverev ne seront cependant à Wimbledon. Medvedev est russe, et le All England Club a interdit le tournoi à tous les joueurs de ce pays et de la Biélorussie à cause de l’invasion de l’Ukraine. Zverev ne sera pas au tournoi sur gazon après avoir subi une intervention chirurgicale pour des ligaments déchirés à la cheville droite ; il s’est blessé lors de sa demi-finale contre Nadal à Roland-Garros.

À voir en vidéo