Le Lightning élimine les Maple Leafs

Acquis par le Lightning à la date limite, Nick Paul a brillé samedi soir en marquant les deux buts de son équipe.
Claus Andersen/Getty Images/Agence France-Presse Acquis par le Lightning à la date limite, Nick Paul a brillé samedi soir en marquant les deux buts de son équipe.

Nicholas Paul a touché la cible à deux reprises et il a mené le Lightning de Tampa Bay vers une victoire de 2-1 aux dépens des Maple Leafs de Toronto, samedi soir.

Le brio de Paul, combiné à celui du gardien Andrei Vasilevskiy, a permis au Lightning de gagner la série 4-3 et de passer au tour suivant. Il se mesurera maintenant aux Panthers, ses rivaux de la Floride.

Le Lightning, double champion en titre de la coupe Stanley, n’a pas perdu une série depuis qu’il a subi un balayage aux mains des Blue Jackets de Columbus, en 2019. La troupe de Tampa Bay a gagné un autre match numéro 7 pendant cette séquence, soit l’an dernier, face aux Islanders de New York.

« C’est une bonne équipe de hockey, a mentionné l’attaquant du Lightning Steven Stamkos à propos des Maple Leafs. Ils ont toutes les pièces du casse-tête. Ce n’est pas facile à ce temps-ci de l’année. Nous avons connu quelques échecs par le passé. Tu passes à autre chose et tu dois gravir cette colline. »

Vasilevskiy a fait du bon travail pendant la rencontre, mais il s’est surtout signalé au troisième vingt. Le Russe a réalisé 17 de ses 30 arrêts lors de cette période.

Pour les Maple Leafs, il s’agit d’un autre échec difficile à avaler. L’équipe a été évincée des séries dès le premier tour pour une sixième année consécutive. Les Torontois n’ont pas remporté une série et n’ont pas gagné un septième match depuis 2004.

« C’est difficile à expliquer, a dit le capitaine des Maple Leafs, John Tavares. C’est frustrant et difficile à digérer. Ça fait mal, c’est décevant. »

Morgan Rielly a été l’unique marqueur des Maple Leafs, qui ont gaspillé une avance de 3-2 dans la série. Depuis la saison 2017-2018, ils montrent un dossier de 0-9 lorsqu’ils ont l’occasion d’éliminer un adversaire.

« Nous sommes épuisés de nous sentir comme ça, a insisté l’ailier des Maple Leafs Mitch Marner. Ça va être douloureux pendant un moment. »

Jack Campbell n’a rien eu à se reprocher dans cet affrontement et il a repoussé 23 des 25 rondelles dirigées vers lui devant la cage des Maple Leafs.

« C’est un sport de pouces, a indiqué l’attaquant des Maple Leafs Auston Matthews. Malheureusement, nous sommes du mauvais côté des choses ce soir. C’est très frustrant. Chacun des gars ici a tout donné. Ils ont réussi un jeu de plus que nous. »

Souhaitant éviter une autre sortie hâtive, les Maple Leafs ont commencé le match sur les chapeaux de roues, mais ils n’ont pas ébranlé les joueurs du Lightning, qui ont l’expérience de ce genre de situation.

Les hommes de Jon Cooper ont d’ailleurs été les premiers à s’inscrire au tableau indicateur — un gage de succès alors que l’équipe qui a marqué le premier but a gagné cinq des six duels de cette série.

Après une attaque à deux contre un des Maple Leafs qui s’est essoufflé, le Lightning a répliqué avec une montée à trois contre deux. Ross Colton a décoché un tir bas que Campbell a stoppé, mais Paul a suivi le jeu et à une main, il a poussé la rondelle au fond du filet.

En deuxième période, l’équipe locale croyait bien avoir créé l’égalité, mais une pénalité d’obstruction à Justin Holl est venue annuler le but de Tavares. Le sifflet s’était également fait entendre, à travers la bruyante foule.

Rielly a permis à la foule de célébrer sans retenue, quelques minutes plus tard. Marner est entré en zone adverse avec le disque et il l’a refilé à Matthews. Ce dernier a attiré des couvreurs avant de passer à Rielly, qui a trompé la vigilance de Vasilevskiy grâce à un tir des poignets précis.

Paul n’avait toutefois pas dit son dernier mot. L’acquisition du Lightning à la date limite des échanges a fait preuve d’une belle coordination pour conserver la rondelle et il a surpris Campbell grâce à un lancer vif seulement 3:07 après le but de Rielly.

Les Torontois ont pris d’assaut le territoire ennemi et le filet de Vasilevskiy au dernier tiers, mais le gardien du Lightning a été brillant, tout comme les joueurs devant lui, pour protéger l’avance d’un but.

La formation de Tampa Bay a notamment écoulé une pénalité dans la première moitié de l’engagement et elle a fermé la porte lorsque les Maple Leafs ont bourdonné après avoir retiré leur gardien.

Les Oilers et les Hurricanes passent au tour suivant

Connor McDavid a transporté son équipe sur ses épaules et les Oilers d’Edmonton ont passé au deuxième tour des séries en blanchissant les Kings de Los Angeles 2-0, samedi soir. McDavid a été de tous les combats pendant 27 minutes et 23 secondes et il a amassé un but et une mention d’aide. Le capitaine des Oilers a récolté 14 points en sept matchs lors de cette série. Cody Ceci a également touché la cible pour la formation d’Edmonton, qui a vu Mike Smith être parfait devant 29 lancers. Les hommes de Jay Woodcroft ont maintenant rendez-vous avec le gagnant de la série opposant les Flames de Calgary aux Stars de Dallas dont l’affrontement ultime se déroule dimanche soir. Par ailleurs, Max Domi a inscrit deux buts en deuxième période, Antti Raanta a repoussé 27 lancers et ils ont aidé les Hurricanes de la Caroline à vaincre les Bruins de Boston 3-2, samedi, lors du match ultime de leur série de premier tour. Teuvo Teravainen a aussi touché la cible pour les Hurricanes. Jake DeBrusk a marqué en deuxième période pour les Bruins. David Pastrnak a ensuite fait mouche avec 21,7 secondes à écouler en temps réglementaire, quand le gardien Jeremy Swayman avait été remplacé par un attaquant supplémentaire. Au deuxième tour, les Hurricanes affronteront le gagnant de la série entre les Penguins de Pittsburgh et les Rangers de New York. Le septième match de cette série sera présenté dimanche.



À voir en vidéo