Nadal se retire, Andreescu l’emporte à l'Omnium Banque National

Rafael Nadal a déclaré en annonçant son retrait: «Je ne crois pas pouvoir offrir le niveau de jeu que je dois présenter.»
Photo: Christopher Katsarov La Presse canadienne Rafael Nadal a déclaré en annonçant son retrait: «Je ne crois pas pouvoir offrir le niveau de jeu que je dois présenter.»

Rafael Nadal s’est retiré de l’Omnium Banque Nationale, nouveau nom de la Coupe Rogers, en raison d’une blessure au pied gauche mardi. Il traîne cette blessure depuis des mois, et cela nuit à sa préparation en vue de Flushing Meadows.

À Toronto, le gagnant de 20 grands tournois a été remplacé par Feliciano Lopez, qui a perdu en qualifications. Le premier rival de Lopez sera Lloyd Harris.

« Je dois essayer de trouver un moyen d’être encore meilleur. Le plus important est que je puisse prendre plaisir à jouer au tennis, a dit Nadal. Avec cette douleur, je ne peux pas en profiter », a ajouté celui qui a gagné cinq fois le tournoi canadien. « Je ne crois pas pouvoir offrir le niveau de jeu que je dois présenter. »

L’Espagnol de 35 ans a joué la semaine dernière à Washington, remportant son premier match contre Jack Sock et perdant son deuxième contre Harris. Nadal était incommodé au pied là aussi.

C’était sa première compétition en environ deux mois. Après avoir perdu contre Novak Djokovic en demi-finale de Roland-Garros le 11 juin, Nadal a raté Wimbledon et les Jeux olympiques de Tokyo en raison de sa blessure.

Les Internationaux américains débuteront le 30 août à New York. Nadal a raté ce tournoi l’année dernière, mais l’a remporté la dernière fois où il y a participé, en 2019.

Plus tôt mardi, le favori Daniil Medvedev a écarté Alexander Bublik 4-6, 6-3 et 6-4, en deuxième ronde. Le joueur classé deuxième au monde a tiré profit d’une interruption à cause de la pluie.

« La pause m’a beaucoup aidé, a concédé le Russe. Je ne sais pas si c’est l’humidité qui a changé, mais je ne jouais pas bien avant la pluie. Je ratais des retours de deuxième service, entre autres. Je savais que je devais faire mieux. »

Medvedev n’a perdu que trois points au service en troisième manche, scellant le gain en deux heures. Il est à la recherche d’un 12e titre en carrière. Cette année, il s’est imposé à Marseille et à Majorque.

Andreescu défend son titre

La Canadienne Bianca Andreescu a amorcé la défense de son titre de l’Omnium Banque Nationale avec succès, mais elle a dû puiser dans ses ressources. Elle a surmonté un bris hâtif en troisième manche pour vaincre la Britannique Harriet Dart 6-1, 3-6, 6-3, mardi, lors du deuxième tour à Montréal.

Andreescu, gagnante de ce titre à Toronto en 2019, a en quelque sorte vengé sa compatriote Leylah Fernandez, qui avait perdu aux mains de Dart la veille.

Andreescu n’avait pas joué depuis le 30 juin, mais la rouille n’a pas semblé présente au premier set. L’Ontarienne de 21 ans a bien varié ses coups et a déstabilisé son adversaire pour signer trois bris de service.

Dart a toutefois retrouvé ses jambes en deuxième manche et elle a commencé à mieux placer la balle, faisant reculer Andreescu. La Canadienne a tenté plusieurs coups risqués et s’est mise à commettre beaucoup d’erreurs coûteuses.

Rapidement brisée lors de la manche ultime, Andreescu a répliqué en brisant la Britannique dès le jeu suivant. À 3-3, la championne en titre a sauvé une balle de bris pour gagner son service et elle a poursuivi sa lancée pour l’emporter en un peu plus de deux heures.

Au troisième tour, Andreescu affrontera la gagnante du duel opposant la Tunisienne Ons Jabeur, 13e tête de série, à la Russe Daria Kasatkina.​

Zhao manque de créer la surprise

Contrairement à sa compatriote Rebecca Marino, la Canadienne Carol Zhao n’a pas été en mesure de causer une surprise à Montréal, mardi. Zhao a tenu le coup en début de match, mais elle s’est finalement inclinée en deux manches de 6-2, 6-3 contre l’Espagnole Sara Sorribes Tormo, au premier tour.

Sorribes Tormo, 48e au monde, soit 243 rangs devant l’Ontarienne de 26 ans, a obtenu deux bris rapides au deuxième set pour filer vers une victoire facile en 86 minutes. « Elle a eu un peu plus de confiance dans les moments importants. Il y a eu plusieurs jeux serrés, surtout en première manche, et seulement quelques points ont fait la différence. Elle a pris de meilleures décisions quand ça comptait », a déclaré Zhao.

Il s’agissait du troisième duel entre les deux joueuses, mais d’un premier depuis 2018. Chacune avait signé une victoire.

Elle a eu un peu plus de confiance dans les moments importants. Il y a eu plusieurs jeux serrés, surtout en première manche, et seulement quelques points ont fait la différence.

Zhao pourra se concentrer sur son jeu en double. Elle et Mélodie Collard ont accédé au deuxième tour et elles croiseront le fer avec la Chilienne Alexa Guarachi et l’Américaine Desirae Krawczyk, quatrièmes têtes de série.

 

À voir en vidéo