Le 3e duel Canadien-Lightning sera diffusé sur la place des Festivals et au Parc olympique

Depuis le début des séries éliminatoires, des rassemblements se sont organisés devant le Centre Bell, où des centaines de partisans tentent chaque soir de match d’apercevoir les parties à la télévision à travers les fenêtres des restaurants du secteur.
Photo: Hubert Hayaud Le Devoir Depuis le début des séries éliminatoires, des rassemblements se sont organisés devant le Centre Bell, où des centaines de partisans tentent chaque soir de match d’apercevoir les parties à la télévision à travers les fenêtres des restaurants du secteur.

Les partisans du Canadien de Montréal qui ne souhaitent pas assister depuis leur salon au match de la finale de la Coupe Stanley vendredi pourront se rendre à la place des Festivals et au Parc olympique pour profiter de diffusions gratuites en plein air.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé jeudi matin qu’une entente était intervenue avec le Quartier des spectacles afin de permettre une projection extérieure du troisième match de la série contre le Lightning de Tampa Bay.

Cette décision fait également suite aux nouvelles directives diffusées jeudi matin par le ministère de la Santé qui, avec l’accord de la Santé publique, autorise les festivals et les événements extérieurs à accueillir jusqu’à 5000 personnes, au lieu de 3500, à compter du 2 juillet.

La mairesse a rappelé que les partisans devraient respecter les mesures sanitaires. « Nous nous relevons tranquillement d’une pandémie historique et ce moment rassembleur que représente la finale de la Coupe Stanley arrive tout juste à point », a-t-elle souligné par voie de communiqué.

Nous nous relevons tranquillement d’une pandémie historique et ce moment rassembleur que représente la finale de la Coupe Stanley arrive tout juste à point.

 

Les modalités de la diffusion du match en plein air seront dévoilées ultérieurement.

La Santé publique a cependant refusé d’accorder une autorisation spéciale au Canadien, qui demandait de pouvoir accueillir 10 500 spectateurs au Centre Bell vendredi soir. La limite de 3500 spectateurs est maintenue pour les salles de spectacle, les amphithéâtres et les stades intérieurs. Le ministère de la Santé a précisé avoir pris cette décision pour limiter les risques de propagation de la COVID-19.

Réunion au Parc olympique

Les prochaines parties seront également diffusées gratuitement sur l’esplanade du Parc olympique. Jusqu’à 3500 personnes seront admises, a annoncé jeudi après-midi la Société de développement et de mise en valeur du Parc olympique. « L’esplanade a un potentiel événementiel extraordinaire et nous sommes ravis de la mettre à contribution pour cet événement rassembleur », a écrit le vice-président, exploitation et développement commercial, Alain Larochelle, dans un communiqué.

Les personnes désirant participer à l’événement devront réserver leur place, sur le site Web du Parc olympique.

Selon les directives de la Santé publique en vigueur, les personnes ne résidant pas à la même adresse devront conserver une distance de 1,5 mètre entre elles.

Depuis le début des séries éliminatoires, des rassemblements se sont organisés devant le Centre Bell, où des centaines de partisans tentent chaque soir de match d’apercevoir les parties à la télévision à travers les fenêtres des restaurants du secteur. La distanciation sociale y était peu — ou pas — respectée. Les policiers avaient également dû intervenir après la victoire du Tricolore lors du sixième match de sa série contre les Golden Knights de Vegas.

Les amateurs de hockey qui voudraient faire d’une pierre deux coups pourront en profiter pour se faire vacciner contre la COVID-19, puisque les heures d’ouverture de la clinique de vaccination du Stade olympique seront prolongées les soirs de match, soit vendredi et lundi.

La clinique, située à quelques pas de l’esplanade, ferme habituellement ses portes à 20 h. Elle demeurera ouverte plus longtemps afin d’accueillir les amateurs de hockey désireux de recevoir un vaccin sans rendez-vous.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo