Le Lightning gagne le deuxième match 3-1 et mène 2-0 en finale contre le Canadien

Le Lightning mène la série 2-0. 
Photo: Phelan Ebenhack Associated Press

Le Lightning mène la série 2-0. 

Le Canadien a prouvé qu’il n’avait plus le trac en finale de la Coupe Stanley. Il devra maintenant trouver un moyen de marquer avec plus de constance.

Blake Coleman a rompu l’égalité tard en deuxième période, Andrei Vasilevskiy a repoussé 42 lancers et le Lightning de Tampa Bay a vaincu la formation montréalaise 3-1, mercredi soir à l’Amalie Arena, lors du deuxième match de la finale de la Coupe Stanley.

Le Lightning mène la série 2-0. Les deux prochains matchs seront présentés à Montréal, vendredi et lundi.

Les équipes qui prennent les devants 2-0 en finale de la Coupe Stanley depuis le début des séries au meilleur de sept rencontres ont une fiche de 46-5.

Le Canadien aura fort à faire pour renverser le Lightning s’il continue à être incapable de déjouer Vasilevskiy. Le Tricolore a beau avoir bien rebondi après une contre-performance lors du premier match, ses deux buts après 120 minutes de jeu en finale ont été réussis grâce à des doubles déviations sur des adversaires.

Vasilevskiy a maintenant gagné ses 10 derniers duels face au Canadien. Sa dernière défaite contre la Sainte-Flanelle remonte au 4 janvier 2018.

Anthony Cirelli et Ondrej Palat ont aussi marqué pour le Lightning, champion en titre de la coupe Stanley.

Nick Suzuki a été l’unique buteur du Canadien, qui participe à la finale pour une première fois depuis son 24e championnat en 1993. Carey Price a effectué 20 arrêts.

Le Canadien a temporairement perdu les services de l’attaquant Artturi Lehkonen à mi-chemin en deuxième période. Le Finlandais a chuté lourdement contre la rampe après avoir été bousculé par le défenseur Mikhail Sergachev. Lehkonen était toutefois de retour en troisième période.

L’attaquant Joel Armia était de retour au jeu pour le Canadien après avoir raté la première rencontre en raison de complications liées au protocole de la LNH concernant la COVID-19. Jake Evans lui a redonné sa place aux côtés d’Eric Staal et Corey Perry.

Du côté du Lightning, Alex Killorn n’était pas en uniforme en raison de ce qui serait une blessure à une cheville subie lundi en bloquant un lancer de Jeff Petry. Mathieu Joseph était en uniforme à sa place.

Un mur bleu

Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué pour le Canadien dans cette rencontre. Suzuki s’est signalé après moins de trois minutes avec une première échappée partielle, mais Vasilevskiy s’est dressé devant lui.

Le Lightning a menacé lors de deux avantages numériques en première période, mais Price a fermé la porte avec des arrêts difficiles contre Brayden Point et Nikita Kucherov.

Le Canadien a aussi obtenu une belle occasion d’ouvrir le pointage avec un homme en plus quand Ryan McDonagh a été chassé pour quatre minutes pour bâton élevé alors que les équipes évoluaient déjà à quatre contre quatre. Vasilevskiy a fait de bons arrêts contre Suzuki, Erik Gustafsson et Jesperi Kotkaniemi.

Suzuki a de nouveau été frustré par Vasilevskiy tôt en deuxième période, toujours pendant le même avantage numérique.

Le Lightning a finalement ouvert le pointage après 6:40 de jeu en deuxième période. Cirelli a surpris Price à l’aide d’un long tir. Le gardien du Tricolore avait beaucoup de circulation devant lui sur la séquence.

Le Canadien n’a pas baissé les bras. Le trio de Staal a connu une longue séquence en territoire adverse, sans toutefois en profiter.

Suzuki a finalement nivelé la marque à 10:36, pendant la punition découlant du geste de Sergachev à l’endroit de Lehkonen. Son faible tir du revers a effleuré les bâtons de deux rivaux avant de surprendre Vasilevskiy.

Le gardien russe s’est racheté en multipliant les arrêts en deuxième période, dominée 16-7 par le Canadien à ce chapitre.

Le Lightning a toutefois réussi à rentrer au vestiaire avec l’avance, puisque Coleman a marqué avec 1,1 seconde à écouler lors d’une attaque à deux contre un après un revirement en zone neutre de Phillip Danault.

Armia et Suzuki ont obtenu les meilleures chances du Canadien en début de troisième période, mais Vasilevskiy est demeuré de glace devant le filet du Lightning.

De son côté, Price a réussi à garder les siens dans le coup avec deux bons arrêts devant Coleman.

Palat a porté le coup de grâce avec 4:18 à faire, après avoir intercepté une remise à l’aveuglette de Joel Edmundson derrière le filet du Canadien.

À voir en vidéo