Les Maple Leafs défont le Canadien 5-1

En l’absence de leur capitaine, les Maple Leafs ont réussi à rebondir en limitant les chances du Canadien et en générant deux buts en avantage numérique.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne En l’absence de leur capitaine, les Maple Leafs ont réussi à rebondir en limitant les chances du Canadien et en générant deux buts en avantage numérique.

Le Canadien avait neutralisé l’avantage numérique des Maple Leafs lors du premier match de la série, mais il a payé cher son indiscipline lors de la deuxième rencontre.

Auston Matthews a sonné la charge avec un but et deux aides. La formation torontoise a également marqué deux fois en avantage numérique, en route vers une victoire 5 à 1 contre le Canadien de Montréal, samedi soir au Scotiabank Arena.

La série est égale 1-1. Les deux prochains matchs seront disputés à Montréal lundi et mardi.

Le Canadien avait remporté la première rencontre 2 à 1 jeudi, dans un match marqué par l’incident impliquant John Tavares et Corey Perry. Tavares avait subi une commotion cérébrale et une blessure à un genou sur la séquence.

En l’absence de leur capitaine, les Maple Leafs ont réussi à rebondir en limitant les chances du Canadien. Le vent a toutefois tourné pour de bon en faveur des Torontois en deuxième période, quand le Tricolore a accumulé les punitions.

« J’ai bien aimé notre première période. Le rythme a changé en deuxième. Ce n’est pas nous ni les Leafs qui l’avons changé », a dit l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Dominique Ducharme, en lançant une flèche aux arbitres.

Les Maple Leafs ont terminé la rencontre 2-en-6 en supériorité numérique. Le Canadien a obtenu une seule occasion et n’en a pas profité.

« Je suis surpris de la façon que ç’a été appelé ce soir », a répondu Ducharme, questionné pour savoir s’il était surpris par les nombreuses punitions appelées lors des deux premiers matchs de la série.

William Nylander a amassé un but et une aide, tandis que Jason Spezza, Ramus Sandin et Alexander Kerfoot, dans un filet désert, ont également touché la cible pour les Maple Leafs. Mitchell Marner a récolté deux aides et Jack Campbell a effectué 22 arrêts.

Jesperi Kotkaniemi, inséré à la place de Jake Evans, blessé, a été l’unique buteur du Canadien. Carey Price a stoppé 29 tirs.

Ducharme, qui a admis que la frustration avait peut-être eu le dessus sur sa troupe dans cette rencontre, n’a pas voulu dévoiler s’il prévoyait déjà des changements à sa formation pour la prochaine rencontre.

Le Tricolore a inscrit seulement trois buts lors des deux premières parties.

Avantage Maple Leafs

Les Maple Leafs ont commencé le match en force et Nick Foligno est passé bien près d’ouvrir la marque après un peu moins de quatre minutes de jeu, mais il a raté un filet ouvert.

C’est plutôt le Canadien qui s’est inscrit au pointage en premier, à 7:57. Kotkaniemi a profité d’un retour alors que Campbell était étendu sur la patinoire.

Les Maple Leafs ont répliqué à 12:25. Spezza a battu Price du côté de la mitaine après avoir récupéré une passe de Zach Bogosian dans l’enclave.

Les Torontois ont continué à mettre la pression en deuxième période. Price a été vigilant devant Matthews tôt dans l’engagement après une bévue de Brendan Gallagher.

Ce n’était que partie remise pour Matthews. Il a offert aux Leafs leur première avance de la série à 5:15, marquant sur un retour au terme d’une attaque à trois contre deux.

Le Canadien s’est ensuite tiré dans le pied en écopant trois punitions mineures d’affilée. Les Leafs en ont finalement profité pendant que Kotkaniemi était au cachot pour faire un double-échec.

Sandin a touché la cible à 13:20 grâce à un puissant tir sur réception. Ducharme a contesté le but, croyant que Joe Thornton avait nui au travail de Price. Après une longue révision vidéo, le but a finalement été accordé.

Les images de la télévision ont capté le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, agité en regardant la reprise avant que Ducharme communique son intention de contester le but à l’un des arbitres. Ducharme a toutefois assuré que c’était sa décision qui avait mené à la contestation.

« Nous voyons clairement que Thornton touchait au bâton. Nous avions un autre angle plus concluant. C’est moi qui ai le dernier mot, mais tout le monde était d’accord qu’il fallait contester », a déclaré Ducharme.

En tout, les Maple Leafs ont passé 7:22 en avantage numérique en deuxième période. Ils ont eu un avantage de 20-6 au chapitre des tirs au but pendant l’engagement.

Les Maple Leafs ont cloué le cercueil du Canadien en ajoutant un deuxième but en avantage numérique à 8:50 lors du dernier tiers. Matthews a atteint le poteau à la droite de Price sur un tir sur réception. Nylander a hérité du retour dans le cercle des mises au jeu à la droite du gardien et a marqué, alors que Price effectuait une pirouette dans l’espoir de faire un arrêt miraculeux.

Le Canadien a tenté le tout pour le tout en remplaçant Price par un attaquant supplémentaire avec plus de six minutes à faire en troisième période.

La décision audacieuse n’a que mené au cinquième but des Leafs, celui de Kerfoot, avec 1:23 à écouler.

Échos de vestiaire

Phillip Danault a admis que les punitions à répétition devenaient difficiles à écouler en deuxième période. « À un moment donné, ils prennent du rythme. Ils sont plus reposés et nous avons moins d’énergie. Ils en ont profité. »

Carey Price n’a pas voulu commenter la décision d’accorder le troisième but des Leafs qui a été contesté par le Tricolore. « Je n’ai pas vu les reprises. Je ne ferai pas de commentaires. »

Jesperi Kotkaniemi a célébré son but en montrant quatre doigts et en regardant vers la loge du Canadien. « Nous avions passé une bonne semaine à l’entraînement. C’était pour les quatre gars qui ne jouaient pas. »

L’attaquant des Maple Leafs, Auston Matthews, a rendu hommage à son capitaine John Tavares. « Il est un membre important de cette équipe et notre meneur. Considérant l’événement inquiétant de l’autre soir, la réponse de notre équipe a été incroyable. Les gars ont levé leur niveau de jeu. C’était bien évidemment important de créer l’égalité dans la série. »

À voir en vidéo