Les Rangers écopent de 250 000$ d'amende pour critiques envers des membres de la LNH

Pavel Buchnevich devra expliquer le double-échec qu’il a servi à l’attaquant québécois des Capitals Anthony Mantha, tôt en deuxième période du match mouvementé qui s’est soldé 4-2 en faveur du club de Washington mercredi soir.
Photo: Bruce Bennett Pool via Associated Press Pavel Buchnevich devra expliquer le double-échec qu’il a servi à l’attaquant québécois des Capitals Anthony Mantha, tôt en deuxième période du match mouvementé qui s’est soldé 4-2 en faveur du club de Washington mercredi soir.

Les Rangers de New York ont écopé d’une amende de 250 000 $ US pour avoir critiqué la LNH et son responsable de la sécurité, a annoncé la LNH par voie de communiqué jeudi.

« Les commentaires publics des Rangers étaient de nature personnelle et humiliante pour un dirigeant de la ligue et ne seront pas tolérés », a déclaré le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

« Bien que nous ne nous attendions pas à ce que nos clubs soient d’accord avec toutes les décisions rendues par le Département de la sécurité des joueurs, la façon avec laquelle les Rangers ont exprimé leur désaccord était inacceptable. Il est terriblement injuste de remettre en question le professionnalisme et le dévouement de George Parros envers son rôle et le département de la sécurité des joueurs », a ajouté Bettman.

Plus tôt jeudi, le Département de la sécurité des joueurs de la LNH a annoncé sur son compte Twitter officiel que l’attaquant des Rangers Pavel Buchnevich aura une audience devant le préfet de discipline.

Buchnevich devra expliquer le double-échec qu’il a servi à l’attaquant québécois des Capitals Anthony Mantha, tôt en deuxième période du match mouvementé qui s’est soldé 4-2 en faveur du club de Washington mercredi soir.

Il n’y avait qu’une seule seconde d’écoulée dans le match lorsque les trois attaquants des deux équipes, Nic Dowd, Carl Hagelin et Garnet Hathaway, des Capitals, et Kevin Rooney, Colin Blackwell et Phillip Di Giuseppe, des Rangers, respectivement, ont jeté les gants.

Exactement 49 secondes plus tard, Tom Wilson, l’homme au centre de toute cette animosité depuis le début de la semaine, s’est battu avec Brendan Smith.

Au total, les arbitres Ian Walsh et TJ Luxmore ont imposé 100 minutes de punition pendant la première période, dont 56 aux Rangers.

Mardi, Wilson avait écopé d’une amende de 5000 $ US pour un geste commis à l’endroit de Buchnevich.

Wilson a écopé une double pénalité mineure pour rudesse et une inconduite de partie sur le jeu, au cours duquel il a asséné un coup de poing à Buchnevich pendant une mêlée. Ce dernier était à plat ventre sur la glace.

Wilson a ensuite projeté Artemi Panarin sur la surface de jeu. Panarin a raté le reste de la rencontre en raison d’une blessure au bas du corps, ont dit les Rangers. Panarin ne jouera plus cette saison.

C’est à la suite de ces incidents impliquant Wilson que les Rangers ont publié un communiqué dans lequel ils ont critiqué la LNH et son responsable de la sécurité, Parros.

À voir en vidéo: