Le Canadien rebondit avec un gain de 4-3 face aux Oilers

<p>Le Canadien s’est racheté après avoir été renversé par les Oilers, lundi.</p>
Photo: Jason Franson La Presse canadienne

Le Canadien s’est racheté après avoir été renversé par les Oilers, lundi.

Le Canadien est passé de la parole aux actes, mercredi soir au Rogers Place.

Après avoir plié l'échine en troisième période face aux Oilers d'Edmonton lundi, la formation montréalaise a fourni un effort plus complet et s'est imposée par la marque de 4-3.

Les joueurs du Tricolore avaient affirmé vouloir jouer de manière plus affamée que lors de la défaite de 4-1 de lundi et offrir un effort constant pendant 60 minutes. C'est ce qu'ils ont fait, avant de voir les Oilers marquer deux buts en toute fin de rencontre.

«Nous ne voulons pas seulement nous contenter de travailler fort, a dit l'entraîneur-chef par intérim du Canadien, Dominique Ducharme. C'est un peu ça que nous faisions dernièrement. Nous avons défié les joueurs à ce niveau. Nous avons travaillé fort, nous sommes rentrés avec intensité dans les batailles.

«Nous avions parlé d'aller au filet. Ça ne rapporte pas à chaque fois. À la longue, ç'a payé ce soir.»

Josh Anderson a sonné la charge avec deux buts. Artturi Lehkonen et Tyler Toffoli ont aussi touché la cible pour le Canadien (20-16-9). Tomas Tatar et Jeff Petry ont récolté chacun deux aides.

«Nous connaissons sa façon de jouer, a dit Ducharme au sujet d'Anderson. Il était à son meilleur. Il était physique, rapide, vite sur la rondelle et il l'a amenée au filet plus d'une fois.»

Ducharme a ajouté que l'énergie d'Anderson avait été contagieuse.

Le Canadien a marqué plus de deux buts pour seulement une deuxième fois à ses neuf dernières sorties. Il a aussi fait mouche en avantage numérique, ce qu'il avait fait seulement deux fois en 33 occasions à ses 12 sorties précédentes.

À l'autre bout de la patinoire, Jake Allen a stoppé 22 tirs. Le duo composé de Shea Weber et Ben Chiarot a fait la vie dure à Connor McDavid et Leon Draisaitl.

«Shea a joué un bon match avec Chiarot. Nos trois paires ont bien joué, a affirmé Ducharme. Collectivement, nous avons fait du bon travail.»

McDavid a été crédité d'un but et deux aides, alors que Ryan Nugent-Hopkins et Jesse Puljujarvi ont aussi marqué pour les Oilers (27-16-2). Mike Smith a réalisé 27 arrêts.

Nugent-Hopkins était de retour au jeu après une absence de quatre matchs en raison d'une blessure au haut du corps.

Le Canadien possède huit points d'avance et un match en main sur les Flames de Calgary au quatrième rang de la section Nord.

Le défenseur Jon Merrill était en uniforme pour le Canadien, mercredi soir, disputant un premier match avec sa nouvelle équipe. Le Tricolore a acquis ses services des Red Wings de Detroit le 11 avril.

Merrill avait hérité de la place de Brett Kulak à la droite d'Alexander Romanov.

Le Canadien sera de retour au jeu vendredi, quand il disputera la première de ses trois rencontres d'affilée face aux Flames, à Calgary.

Gagner les batailles

Alex Chiasson a vite été défié par les joueurs du Canadien pour son geste de lundi sur lequel Carey Price a subi une commotion cérébrale. Chiasson a jeté les gants devant Corey Perry pour un court combat où aucun coup n'a atteint la cible.

Les Oilers ont ensuite perdu les services de Zack Kassian, qui a semblé se blesser à la jambe gauche en appliquant une mise en échec contre Weber.

Puljujarvi a obtenu la première chance de qualité, mais Allen a stoppé son lancer frappé lors d'une courte échappée.

Le Canadien a ouvert le pointage avec 29 secondes à faire au premier vingt. Lehkonen a profité d'une mise en scène de Jesperi Kotkaniemi et a marqué du revers.

McDavid s'est signalé tôt en deuxième période, quand il a créé l'égalité à 3:09. Caleb Jones l'a lancé en échappée grâce à une longue passe et McDavid s'est facilement moqué d'Allen.

Anderson a toutefois répliqué 11 secondes plus tard. Le fougueux ailier a débordé le défenseur Adam Larsson, puis a battu Smith du côté du bouclier.

Les deux équipes ont continué à échanger les coups d'épaule. Weber s'en est notamment donné à coeur joie contre Draisaitl.

Alors que les Oilers commençaient à augmenter la pression en troisième période, le Canadien s'est offert un coussin de deux buts en marquant en avantage numérique à 8:10. Toffoli a profité d'une mauvaise remise de Josh Archibald vers le devant de son filet pour surprendre Smith.

Anderson est revenu à la charge avec 4:57 à écouler, portant le coup de grâce aux Oilers.

Nugent-Hopkins a réduit l'écart avec 2:12 à écouler, en avantage numérique, et alors que les Oilers avaient remplacé Smith par un attaquant supplémentaire.

Puljujarvi a ensuite été crédité du troisième but des Oilers avec 1:11 à faire.

Allen a ensuite fermé la porte, stoppant notamment un bon tir de Draisaitl.

Échos de vestiaire

Josh Anderson croit que cette performance peut servir de modèle pour les matchs à venir.

«Nous allons pouvoir nous souvenir de ce match et bâtir là-dessus. Pendant la majorité de la rencontre, nous avons joué du hockey solide. Tout le monde était engagé, les quatre trios appliquaient de la pression et »Jakey« (Allen) a été un mur devant le filet.»

Anderson avait dit mercredi matin que le Canadien devait jouer du hockey de séries et il a mené par l'exemple.

«Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps. Nous jouons des matchs importants et il faut jouer du hockey de séries. C'était un pas dans la bonne direction ce soir.»

Jake Allen a louangé le travail de Shea Weber.

«Shea est le meneur de cette équipe et je le vois depuis mon premier jour ici. Même quand j'affrontais le Canadien par le passé, je voyais qu'il était le visage de cette équipe, le meneur du groupe. Il a levé son niveau de jeu. Il a été solide, il a bien utilisé son bâton. Quand il est à son meilleur, c'est lui qui sonne la charge.»

À voir en vidéo