Le CF Montréal bat le Toronto FC 4-2

Mason Toye (à gauche) célèbre son but avec ses coéquipiers.
Photo: Lynne Sladky Associated Press Mason Toye (à gauche) célèbre son but avec ses coéquipiers.

Il y a eu plusieurs changements pour le CF Montréal au cours des derniers mois, mais si les prochaines performances ressemblent à celle de samedi après-midi, les partisans devraient avoir droit à une saison excitante.

Les Montréalais ont offert une première victoire à l’entraîneur-chef Wilfried Nancy, défaisant le Toronto FC 4-2, au Drive Pink Stadium de Fort Lauderdale.

Élevé à titre d’entraîneur-chef après le départ de Thierry Henry, Nancy a présenté une formation 3-4-1-2 qui a donné du fil à retordre au Toronto FC et qui a créé plusieurs occasions de marquer.

« Je suis content parce que les gars ont fait ce qu’ils avaient à faire et le pointage est venu naturellement, a expliqué Nancy. Je voulais que nous soyons agressifs défensivement et de prendre de la vitesse avec le ballon. Je pense que nous l’avons fait. Je suis heureux du pointage, mais aussi de la manière. Je suis très fier des joueurs. »

Mason Toye et Romell Quioto, en première demie, ainsi que Victor Wanyama et Djordje Mihailovic, en deuxième demie, ont touché la cible pour le CF Montréal (1-0-0), qui a signé une troisième victoire consécutive lors de son match d’ouverture de la saison.

Les défenseurs Zachary Brault-Guillard, Joel Waterman et Mustafa Kizza ont tous les trois obtenu une passe décisive. Brault-Guillard en a même récolté deux.

Brault-Guillard a souvent été au cœur des attaques du CF Montréal. On l’a vu s’avancer profondément en territoire ennemi et il a été très actif pour repérer des coéquipiers. Son travail a d’ailleurs satisfait Nancy, qui avait de bons mots à son égard.

« Ce qui fait du bien à Zach, c’est qu’il y a de la concurrence cette année, a affirmé l’entraîneur-chef. Aujourd’hui, Zach a montré des choses que nous souhaitons voir plus souvent. Nous connaissons ses qualités, mais maintenant, il doit continuer à travailler comme il le fait et d’être concentré plus longtemps. Il l’a fait aujourd’hui et il a connu une belle performance. »

Mark Delgado a profité d’une pénalité en fin de première demie pour s’inscrire au pointage et Richie Laryea a ajouté un but pour le Toronto FC (0-1-0), qui avait remporté cinq des six derniers duels entre les deux formations.

« Je crois qu’ils ont été dangereux en transition. Ils ont provoqué des erreurs et ils nous ont fait courir, a analysé l’entraîneur-chef du Toronto FC, Chris Armas. Ils ont bien fait sans et avec le ballon. »

Le CF Montréal dispute ses matchs au stade de l’Inter Miami CF en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie de COVID-19. Il n’avait pris part qu’à deux parties préparatoires avant ce duel contre les Torontois.

« Nous n’avons été tous ensemble que pendant deux semaines peut-être et je trouve que dans les circonstances, parce que nous n’avons pas joué beaucoup de matchs préparatoires, je trouve que nous avons fait un travail phénoménal, a déclaré Mihailovic. C’est un des meilleurs groupes avec lequel j’ai joué depuis le début de ma carrière. »

Le Bleu-blanc-noir renouera avec l’action samedi prochain, alors qu’il rendra visite au Nashville SC.

Créativité et vitesse

C’est sous le signe de la créativité et de la vitesse que le CF Montréal a amorcé cette partie et il a frappé tôt.

Dès la troisième minute, Brault-Guillard a profité d’une chute d’Auro pour s’emparer du ballon. Il a passé l’objet à Toye, qui a enroulé une frappe dans le haut du filet et hors de la portée du gardien du Toronto FC, Alex Bono.

« Comme attaquant, je suis payé pour marquer des buts. Quand tu marques, surtout sur ta première touche de ballon, c’est bon pour la confiance, a observé Toye. J’espère que ça va se poursuivre. »

Toye a eu l’occasion de doubler l’avance des siens à la suite d’un centre de Kizza, mais il a raté la cible. Quioto n’a toutefois pas raté sa chance, à la 24e minute. Il a battu de vitesse le défenseur Luke Singh pour récupérer un ballon et malgré un angle plus restreint, il a décoché un tir parfait dans la lucarne.

Les Montréalais pensaient bien retourner au vestiaire avec une avance de deux buts, mais leurs adversaires ont réduit l’écart tout juste avant la fin de la demie.

Waterman a été pris en défaut dans la surface de réparation et il a offert une pénalité au Toronto FC. Auro s’est exécuté, mais Clément Diop a facilement bloqué sa tentative. La reprise vidéo a cependant jugé que Diop avait quitté la ligne des buts trop rapidement, ce qui a permis aux « Reds » d’effectuer une deuxième pénalité. Delgado a été plus convaincant pour trouver le fond du filet.

Les hommes de Nancy ont commencé la deuxième demie de la même façon que la première et les résultats ont suivi. Lors d’un coup de pied de coin, le long centre de Kizza a trouvé la tête de Wanyama, qui a surpris Michael Bradley en sautant derrière lui.

À peine entré dans le match, l’attaquant Erik Hurtado a ensuite fait sentir sa présence pour le CF Montréal. À la 71e minute, Hurtado a mis la table pour Mihailovic, qui s’est détaché d’un défenseur et qui a pris exemple sur Quioto en trompant la vigilance de Bono dans le haut du filet.

Laryea a permis au Toronto FC de marquer un deuxième but grâce à une belle manœuvre individuelle, à la 88e minute.