Les Alouettes ouverts à des matchs de la NFL à Montréal

La plupart des meilleures foules dans l’histoire de la Ligue canadienne de football ont été enregistrées au Stade olympique de Montréal. Sur la photo, la finale de la Coupe Grey 2008 opposant les Stampeders de Calgary aux Alouettes de Montréal, au Stade. 
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne La plupart des meilleures foules dans l’histoire de la Ligue canadienne de football ont été enregistrées au Stade olympique de Montréal. Sur la photo, la finale de la Coupe Grey 2008 opposant les Stampeders de Calgary aux Alouettes de Montréal, au Stade. 

Les dirigeants des Alouettes de Montréal sont ouverts à la possibilité que la Ligue nationale de football (NFL) aux États-Unis présente des matchs au Stade olympique.

« Depuis deux ans, nous sentons un engouement pour notre sport en plein mois de février avec la présence de joueurs québécois au Super Bowl, ont-ils commenté dans une déclaration écrite acheminée à La Presse canadienne jeudi. Si un match de la NFL à Montréal rend nos partisans heureux de voir plus de football, alors on ne peut que s’en réjouir. »

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a fait savoir mardi que le Canada avait été ciblé pour y disputer des matchs de la ligue dans le cadre de l’allongement de son calendrier régulier de 16 à 17 parties. À compter de 2022, chaque équipe de la NFL jouera un match hors des États-Unis au moins une fois tous les huit ans. Il sera d’abord question de parties au Canada, au Royaume-Uni, au Mexique, en Europe et en Amérique du Sud.

Mercredi, les gestionnaires du Stade olympique à Montréal ont dit souhaiter accueillir des matchs de la NFL. Il faut dire que la plupart des meilleures foules dans l’histoire de la Ligue canadienne de football (LCF) ont été enregistrées au Stade olympique. En 1977, les Alouettes de Montréal ont joué un match devant 69 093 spectateurs, le record dans la LCF.

Si un match de la NFL à Montréal rend nos partisans heureux de voir plus de football, alors on ne peut que s’en réjouir

 

Du côté des Alouettes, qui jouent leurs matchs locaux au stade Percival-Molson, qui peut accueillir un peu plus de 20 000 spectateurs, toute activité qui met le football en valeur est la bienvenue. « En tant que seule équipe de football professionnelle au Québec, nous voyons d’un bon œil la tenue d’activités de football d’envergure qui se dérouleraient dans la province », ont souligné les dirigeants du club montréalais dans leur déclaration.

En 2019, le joueur de ligne à l’attaque Laurent Duvernay-Tardif, qui est originaire de Mont-Saint-Hilaire, a aidé les Chiefs de Kansas City à gagner le Super Bowl. L’ailier rapproché Antony Auclair, de Notre-Dame-des-Pins, faisait partie de la formation régulière des Buccaneers de Tampa Bay, qui ont remporté le trophée Vince-Lombardi en février dernier.

Au fil des ans, la NFL a présenté plusieurs matchs de son calendrier préparatoire au Canada, dont deux au Stade olympique. Le 18 août 1988, devant 39 112 spectateurs, les Jets de New York avaient défait les Browns de Cleveland 11-7. Et le 9 août 1990, les Steelers de Pittsburgh avaient dominé les Patriots de la Nouvelle-Angleterre 30-14 devant 26 869 amateurs.

Toutefois, les Bills de Buffalo sont la seule formation de la NFL à avoir joué des matchs de la saison régulière au nord de la frontière canado-américaine. Entre 2008 et 2013, ils ont tenu un match tous les ans au Centre Rogers, à Toronto.

À voir en vidéo