Ducharme demeure optimiste malgré les échecs du Canadien

Le Tricolore possède 34 points au classement. Il est talonné par les Canucks de Vancouver (32) et les Flames (31).
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le Tricolore possède 34 points au classement. Il est talonné par les Canucks de Vancouver (32) et les Flames (31).

Le deuxième voyage de six matchs du Canadien cette saison a été moins fructueux que le premier, mais l’entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme préfère voir le verre à moitié plein au terme du périple.

« Je me concentre plus sur la façon de jouer », a-t-il commenté après le revers en prolongation de 4-3 du Tricolore face aux Jets de Winnipeg, mercredi soir. Ce match a conclu un voyage marqué par deux victoires, deux défaites et deux revers en bris d’égalité (2-2-2). Lors de son voyage en début de campagne, le Canadien avait compilé un dossier de 4-0-2.

« Nous avons joué quatre matchs solides. Il y en a eu un à Calgary qui a été difficile, puisqu’il s’agissait d’une situation de deux matchs en autant de soirs. Et il y en a eu un très mauvais », a ajouté Ducharme.

Le second match face aux Flames de Calgary samedi a représenté une grosse tache au dossier. Le Canadien a commencé la rencontre à plat et a finalement perdu 3-1.

Je me concentre plus sur la façon de jouer

 

« Nous n’étions pas là mentalement, a reconnu le centre Phillip Danault. Nous sommes revenus avec deux gros matchs [à Winnipeg] […] Ç’avait été la même chose à Vancouver. Oui, il y a eu une baisse à Calgary, mais nous restons concentrés. »

Ratés en prolongation

Lorsqu’on lui a demandé si son équipe aurait pu connaître une meilleure récolte de points, Dominique Ducharme a répondu « probablement ». « Lors du premier match à Vancouver, nous avons échappé l’avance avec 40 secondes à faire », a-t-il noté.

« Avec les matchs en prolongation, nous aurions pu donner un autre visage à notre voyage. Nous avons quand même fait de belles choses lors de quatre rencontres. »

Le jeu en prolongation du Tricolore continue de donner des cheveux gris à l’entraîneur-chef et aux amateurs. L’équipe a participé huit fois à des prolongations cette saison et a concédé cinq buts. Dans les trois autres cas, le Canadien a ensuite perdu en fusillade.

Mercredi, Ducharme a commencé la prolongation en faisant confiance à Phillip Danault, à Paul Byron et à Jeff Petry. Après avoir récupéré la rondelle en territoire défensif, le trio a été patient avant d’attaquer.

Jusque-là, le plan de Ducharme fonctionnait à la lettre. Tout s’est vite effondré par la suite. Nikolaj Ehlers, des Jets de Winnipeg, a récupéré la rondelle avant de traverser la patinoire et de déjouer Carey Price, offrant la victoire aux siens.

Coincé au quatrième rang

Le Canadien a gaspillé une occasion de s’approcher à un point des Jets. Il est plutôt resté coincé au quatrième rang de la section Nord en étant incapable de gagner un deuxième match de suite pour une première fois depuis les 1er et 2 février.

Le Tricolore possède 34 points au classement. Il est talonné par les Canucks de Vancouver (32) et les Flames (31). « Nous allons continuer de nous améliorer. Nous avons confiance de pouvoir battre n’importe quelle équipe si nous jouons comme nous devons le faire », a insisté Dominique Ducharme.

« Je ne crois pas qu’une équipe va s’échapper en tête de la section. La compétition est féroce chaque soir et c’est difficile d’anticiper qui va gagner, a-t-il renchéri. Et puisque vous affrontez souvent les mêmes équipes de manière consécutive, c’est difficile de vous séparer, parce qu’il n’est pas évident de battre la même équipe deux ou trois fois d’affilée. »

Le Canadien était en congé jeudi, et prenait l’avion pour rentrer à Montréal. Il retrouvera ensuite les Canucks au Centre Bell vendredi et samedi. Le directeur des gardiens du Canadien, Sean Burke, devrait participer vendredi matin à un premier entraînement depuis sa nomination le 2 mars.

À voir en vidéo