Ducharme garde les pieds sur terre

La troupe de Ducharme disputera ses six prochains matchs à l’étranger, avec des séries de deux rencontres face aux Canucks, aux Flames de Calgary et aux Jets.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne La troupe de Ducharme disputera ses six prochains matchs à l’étranger, avec des séries de deux rencontres face aux Canucks, aux Flames de Calgary et aux Jets.

Le Canadien n’a pas connu le meilleur début de match samedi soir, mais ses erreurs ont été moins coûteuses, Carey Price a fait des arrêts importants et l’offensive a pris du rythme grâce à l’avantage numérique.

L’entraîneur-chef par intérim de la formation montréalaise, Dominique Ducharme, a gardé les deux pieds sur terre malgré un éclatant gain de 7-1 face aux Jets de Winnipeg. S’il s’est dit heureux de voir ses joueurs récompensés pour leurs efforts, il a aussi noté que sa troupe avait affiché un peu de nervosité en début de rencontre. Les conséquences ont toutefois été moins graves.

« Lors du match précédent, nous n’étions pas au bon endroit et nous n’exécutions pas les jeux. Ce soir [samedi], nous étions aux bons endroits, mais notre exécution n’était pas à point, a analysé Ducharme après la rencontre. Nous en avons parlé pendant le premier entracte, puis nous avons commencé à réussir des jeux en deuxième période. Nous avons gagné en confiance. Et le fait d’avoir marqué a certainement aidé. »

Ducharme a donc continué de voir son équipe évoluer dans la bonne direction. Le Tricolore a d’ailleurs conclu son séjour à domicile de trois rencontres en ayant récolté cinq points sur une possibilité de six.

Si l’entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice, a affirmé après la partie de samedi qu’il s’agissait du genre de match à jeter aux poubelles, Ducharme a pour sa part indiqué que son équipe devait retenir les points positifs.

« Il ne faut pas oublier les bonnes choses que nous avons faites, mais il faut aussi regarder les choses que nous devons continuer à améliorer, a-t-il affirmé. Il faut viser le match parfait, même s’il n’existe pas. Nous voulons progresser vers ça. Nous n’allons pas nous emballer. Le défi est d’être encore meilleurs dans tout ce que nous faisons. »

En ce qui concerne les joueurs, ils sont contents de voir que les changements apportés par Ducharme rapportent des dividendes.

« Tout le monde achète le plan à “Dom”, a souligné le centre Phillip Danault. Nous nous le prouvons à nous-mêmes. Il n’y a pas de maillon faible. Tout le monde est dans le même bateau. »

Ducharme a réitéré après le match qu’il n’avait jamais douté que ses joueurs allaient mettre la main à la pâte et suivre ses conseils pour retrouver le sentier de la victoire.

Le Canadien présente maintenant un dossier de 2-1-2 sous les ordres de Ducharme.

Un vol plus agréable

La victoire de samedi est arrivée à point, alors que le Tricolore devait s’envoler en direction de Vancouver dimanche.

La troupe de Ducharme disputera ses six prochains matchs à l’étranger, avec des séries de deux rencontres face aux Canucks, aux Flames de Calgary et aux Jets.

« C’était important de gagner avant le voyage. Ce ne sera pas facile [lundi] à Vancouver en raison du décalage horaire », a souligné Danault.

Le Canadien jouera les six rencontres en dix jours. Seulement trois entraînements sont à l’horaire, en plus des séances matinales les jours de match.

Ducharme a toutefois l’intention de profiter du contexte pour continuer d’enseigner à ses joueurs les ajustements qu’il souhaite apporter au jeu de l’équipe.

« Nous ne pouvons pas faire grand-chose hors du hockey ici, mais à l’étranger, nous restons à l’hôtel, c’est facile d’organiser des réunions en soirée, ce que nous ne faisons pas ici, a noté Ducharme. Nous allons essayer de tirer profit de la situation. »

Le Canadien affiche un dossier de 4-0-1 face aux Canucks depuis le début de la campagne. Tyler Toffoli a marqué huit buts de ses 15 buts de la saison lors de ces rencontres.

Pour leur part, les Canucks ont gagné trois de leurs quatre dernières parties, dont deux de suite face aux Maple Leafs de Toronto.

À voir en vidéo