Aston Martin dévoile sa voiture en vue du championnat de Formule 1 de 2021

Le dévoilement de la voiture, diffusé en ligne depuis l’usine de la nouvelle équipe à Silverstone, s’est déroulé en compagnie de Lance Stroll, de son nouveau coéquipier Sebastian Vettel, du propriétaire Lawrence Stroll et du directeur de l’équipe Otmar Szafnauer.
Photo: Aston Martin Agence France-Presse Le dévoilement de la voiture, diffusé en ligne depuis l’usine de la nouvelle équipe à Silverstone, s’est déroulé en compagnie de Lance Stroll, de son nouveau coéquipier Sebastian Vettel, du propriétaire Lawrence Stroll et du directeur de l’équipe Otmar Szafnauer.

Si la voiture Racing Point de l’an dernier était surnommée la « Mercedes rose » en Formule 1, alors la première voiture de l’équipe Aston Martin sera sans aucun doute surnommée la « Racing Point verte » cette saison.

Rappelons que la plupart des développements sont « gelés » en F1 en 2021, ce qui signifie que la voiture AMR21, comme ses concurrentes, sera très similaire à celle de l’an dernier — à l’exception de nouvelles règles portant sur l’aérodynamique.

C’est du moins ce qu’a rappelé le pilote québécois Lance Stroll mercredi, peu de temps avant de participer au dévoilement de la voiture Aston Martin inscrite au championnat de F1 de 2021.

« Oui, toutes les équipes sont limitées à cause des règlements — nous n’avons pas le droit de changer beaucoup de choses sur la voiture. On a tout de même travaillé sur l’aérodynamique à l’arrière de la voiture, et on a effectué quelques autres petits changements dans l’espoir de l’améliorer pour 2021 », a confié Stroll en visioconférence.

Ça n’empêchera pas le principal intéressé de croire en ses chances de propulser Aston Martin vers le troisième rang du championnat des constructeurs — un objectif qui a échappé de quelques points seulement à Racing Point l’an dernier, quatrième derrière Mercedes, Red Bull et McLaren.

« Oui, absolument. Nous avons obtenu une grosse opportunité [de finir troisièmes] l’année passée, mais on a manqué de chance. Plusieurs choses se sont produites en cours de route ; je pense aux points que j’ai laissé filer pendant la deuxième portion de la saison. Il y a beaucoup de potentiel pour cette saison, même si ce sera plus ou moins la même voiture que l’année passée, à quelques changements près. Je pense que ce sera à l’image de l’année passée entre les équipes, même si une saison de F1 est toujours imprévisible. »

Le dévoilement de la voiture, diffusé en ligne de l’usine de la nouvelle équipe à Silverstone, s’est déroulé en compagnie de Stroll et de son nouveau coéquipier Sebastian Vettel, du propriétaire Lawrence Stroll et du directeur de l’équipe Otmar Szafnauer. Ensemble, Stroll et Vettel ont levé un immense drapeau britannique qui recouvrait la voiture AMR21.

« J’ai rêvé de ce jour pendant très longtemps. J’ai toujours été un passionné de voitures, et j’ai toujours aimé le sport automobile. Mon premier rêve a toujours été d’être propriétaire d’une équipe de F1, et mon deuxième a été d’acquérir des parts dans Aston Martin. Aujourd’hui, c’est la fusion de ces deux rêves. Aujourd’hui, la voiture AMR21 démontre que les rêves peuvent devenir des réalités », a déclaré Lawrence Stroll.

Plusieurs vedettes ont participé au dévoilement de la voiture, dont l’acteur Daniel Craig, qui personnifie notamment James Bond, et le quart-arrière Tom Brady, champion du dernier Super Bowl.

« La voiture AMR21 a l’air incroyable, et très rapide. Félicitations Lawrence pour l’équipe que tu es en train de bâtir, car tout dépend de l’équipe, nous en sommes tous conscients, a noté Brady dans un message vidéo. J’ai vraiment hâte de voir ce que vous accomplirez en piste, avec deux grands pilotes tels que Sebastian et Lance, donc bonne chance, et bottez des derrières ! »

La voiture a troqué sa couleur rose bonbon de l’année dernière, alors que l’écurie s’appelait Racing Point, pour le vert forêt. Elle conservera toutefois quelques touches de rose, en référence à l’un des commanditaires principaux de l’écurie, BWT.

« C’est une voiture très élégante, très britannique, a noté Vettel. Notre objectif sera de tout donner pour obtenir les meilleurs résultats possibles, pour redorer l’image de la marque (en F1). »

Aston Martin participera au championnat de F1 pour la première fois en 61 ans, soit depuis la période de 1959-1960. C’est donc un retour pour le constructeur dans la série reine du sport automobile, même s’il a été l’un des commanditaires principaux de Red Bull au cours des dernières saisons.

Le milliardaire québécois Lawrence Stroll a racheté l’équipe Force India à l’été 2018, avant de la rebaptiser Racing Point en vue de la saison 2019. Entre-temps, Stroll s’est porté acquéreur de 16,7 % des parts dans Aston Martin en janvier 2020, et a décidé de rebaptiser l’équipe Aston Martin Racing pour le championnat de 2021.

Les premiers coups de roue jeudi

Stroll, qui est âgé de 22 ans, entamera sa cinquième saison en F1. Le pilote de Mont-Tremblant vient de connaître la meilleure campagne de sa carrière après avoir pris le 11e échelon du classement des pilotes, même s’il a raté une course après avoir reçu un diagnostic positif au coronavirus.

De son côté, Vettel, un quadruple champion du monde, tentera de rebondir après avoir connu une saison en deçà des attentes l’an dernier avec Ferrari. L’Allemand a terminé 13e au championnat des pilotes l’an dernier.

« C’est un projet très excitant ; un nouveau départ pour moi et l’ensemble de l’équipe. J’ai vraiment hâte. Ce serait un peu ambitieux de dire que nous aspirons à la victoire dès le départ, mais ce sera ça éventuellement l’objectif », a confié l’ancien pilote Ferrari.

Stroll et Vettel donneront leurs premiers coups de roue jeudi à Silverstone, afin d’avoir une idée plus précise du potentiel de la voiture AMR21.

« Ce sera très important de transmettre ce que nous apprendrons sur la voiture aux ingénieurs, pour la faire progresser. Je suis en F1 depuis un certain temps déjà, et je sais que démarrer une nouvelle équipe, avec un nouveau coéquipier et de nouveaux visages ne se fera pas sans turbulences. J’espère simplement que celles-ci seront de très courte durée. J’ai vraiment hâte de commencer le boulot en piste », a déclaré l’Allemand.

Stroll et Vettel participeront ensuite aux essais hivernaux de Bahreïn, du 12 au 14 mars.

« Nous allons tourner beaucoup et voir quels réglages conviennent le mieux à la voiture afin qu’elle soit compétitive », a évoqué Stroll au sujet des plans d’Aston Martin à Bahreïn.

La saison de F1 se mettra ensuite en branle au Grand Prix de Bahreïn, le 28 mars.

Si tout se déroule comme prévu et que la COVID-19 ne fait pas des siennes, le calendrier 2021 de la F1 doit compter 23 courses — un sommet dans l’histoire de la série.

Le Grand Prix du Canada doit se dérouler le 9 juin 2021.

À voir en vidéo