Nadal s’incline devant Tsitsipas en quarts de finale des Internationaux d’Australie

Selon Nadal, Tsitsipas a joué du tennis de «très, très haut niveau» au cours des deux derniers sets, alors que son jeu déclinait.
Photo: Brandon Malone Agence France-Presse Selon Nadal, Tsitsipas a joué du tennis de «très, très haut niveau» au cours des deux derniers sets, alors que son jeu déclinait.

Rafael Nadal ne pourra ajouter un 21e titre du Grand Chelem à sa collection puisqu’il s’est incliné 3-6, 2-6, 7-6 (4), 6-4 et 7-5 devant Stefanos Tsitsipas en quarts de finale des Internationaux de tennis d’Australie, mercredi.

L’Espagnol a baissé pavillon après avoir remporté les deux premiers sets d’un match dans un tournoi majeur pour la deuxième fois seulement dans sa carrière.

« Je suis sans mot. J’ignore ce qui vient tout juste de se produire sur le terrain, a confié Tsitsipas. J’ai tout donné ce que j’avais, et je n’ai pas les mots pour décrire la sensation qui m’habite après m’être battu à un tel niveau. »

Nadal a rapidement pris les commandes contre le Grec, portant à 35 sa série de manches victorieuses dans un tournoi du Grand Chelem.

« Rafa » a cependant connu une baisse de régime lors du bris d’égalité du troisième set, mettant la table pour la remontée spectaculaire de Tsitsipas.

« Ç’a été un peu de tout, vous ne croyez pas ? J’ai raté quelques échanges au bris d’égalité que je devais remporter pour gagner. Et c’est tout », a confié Nadal, qui a brièvement quitté la portion espagnole de son entretien sur le terrain en raison de crampes aux muscles ischiojambiers.

« Je dois rentrer chez moi, m’entraîner et m’améliorer », a ajouté le tennisman âgé de 34 ans.

Selon Nadal, Tsitsipas a joué du tennis de « très, très haut niveau » au cours des deux derniers sets, alors que son jeu déclinait.

« J’étais très nerveux, pour être franc, a évoqué la cinquième tête de série. J’ignore ce qui a changé à compter du troisième set. J’étais léger comme un petit oiseau. Tout fonctionnait pour moi. J’ai ressenti des émotions indescriptibles vers la fin du match. »

Le tennisman âgé de 22 ans tentera d’accéder à sa première finale d’un tournoi majeur en carrière vendredi, lors de son duel contre le Russe Daniil Medvedev.

Medvedev entamera pour sa part les demi-finales des Internationaux d’Australie en connaissant une séquence de 19 victoires, après avoir vaincu son compatriote Andrey Rublev 7-5, 6-3, 6-2.

Les deux joueurs ont permis à la Russie de remporter la Coupe ATP tout juste avant les Internationaux d’Australie. Ils ont cependant dû croiser le fer mercredi, et Medvedev est sorti gagnant.

Le quatrième joueur au monde n’a pas concédé de manche à ses quatre derniers matchs contre Rublev, septième raquette mondiale. Ça inclut leur match en quarts de finale des Internationaux des États-Unis l’an dernier.

Il a demandé l’intervention d’un thérapeute après son match pour lui masser les cuisses, tandis qu’il était assis sur sa chaise en bordure du terrain.

« C’est la première fois. Je n’ai jamais vécu ça, a-t-il confié pendant son entrevue d’après-match sur le terrain. Je me suis dirigé vers ma chaise, au dernier jeu du match. J’ai commencé à ressentir des crampes. Je savais qu’il en avait lui aussi. À la fin, tout a complètement barré… notamment lors de mes trois derniers points au service. »

Medvedev a atteint le carré d’as d’un tournoi du Grand Chelem pour la troisième fois de sa carrière.

Il y aura deux tennismen russes en demi-finales. Aslan Karatsev, 114e joueur mondial, a rendez-vous avec le favori Novak Djokovic.

À voir en vidéo