Pas de retard à Melbourne, disent les organisateurs

Craig Tiley s’attend à ce que les 160 joueurs touchés aient subi leur test d’ici la fin de l’après-midi de jeudi (heure locale) afin que les horaires de la journée de vendredi puissent être dévoilés quelques heures plus tard. 
Photo: David Gray Agence France-Presse Craig Tiley s’attend à ce que les 160 joueurs touchés aient subi leur test d’ici la fin de l’après-midi de jeudi (heure locale) afin que les horaires de la journée de vendredi puissent être dévoilés quelques heures plus tard. 

Pas moins de 160 joueurs de tennis sont de retour en isolement parce qu’un employé d’hôtel a contracté la COVID-19.

Les six tournois préparatoires aux Internationaux d’Australie ont été suspendus pour la journée de jeudi afin que les 507 personnes reliées au premier majeur de la saison puissent se soumettre à un test de détection du coronavirus.

Mais ce ne serait pas inquiétant.

Les organisateurs du tournoi du Grand Chelem ne se laissent pas décourager, jurant que le premier majeur de la saison serait lancé comme prévu, lundi, et que tous les tournois préparatoires seraient terminés entre vendredi et dimanche.

Quelques ajustements sont toutefois à prévoir dans leur cas.

La suspension des activités pour une journée a été décrétée « par excès de prudence », ont indiqué le premier ministre de l’État de Victoria, l’un des premiers dirigeants sanitaires, ainsi que le directeur des Internationaux d’Australie, Craig Tilley.

« Nous sommes convaincus que les Internationaux d’Australie iront de l’avant, a dit Tilley lors d’une conférence de presse, jeudi. Nous allons commencer lundi et n’avons pas l’intention de changer cela. »

Tilley s’attend à ce que les 160 joueurs touchés aient subi leur test d’ici la fin de l’après-midi de jeudi (heure locale) afin que les horaires de la journée de vendredi puissent être dévoilés quelques heures plus tard.

Le tirage au sort en vue des Internationaux d’Australie a quant à lui été repoussé de près de 24 heures, à vendredi après-midi.

Tous ceux qui arrivent en Australie doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours obligatoire en vertu des règles sanitaires actuelles. Les Internationaux d’Australie ont utilisé trois hôtels de Melbourne pour placer en isolement la majorité des joueurs, en plus de réserver d’autres établissements à Adélaïde, en Australie du Sud, pour certaines des plus grosses vedettes, comme Serena Williams, Naomi Osaka, Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Les joueurs ont été testés quotidiennement pendant leur quarantaine et ne pouvaient pas quitter leur chambre sans un résultat négatif.

Certains ont toutefois eu une communication surprise avant minuit, mercredi.

Les organisateurs ont contacté 507 personnes, leur demandant de s’isoler rapidement et leur donnant les instructions pour subir le plus rapidement possible un test de détection du coronavirus à la suite de la conférence de 22 h 30 du premier ministre Daniel Andrews.

Les joueurs, entraîneurs ou officiels qui ont effectué leur quarantaine au Grand Hyatt de Melbourne sont considérés comme des contacts occasionnels de l’homme de 26 ans infecté et doivent s’isoler dans leur hôtel jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat négatif. Tous dans la ville devront porter un masque lorsqu’ils sont à l’intérieur.

Au cours d’un point de presse donné plus tôt, le directeur adjoint de la santé publique de Victoria, Allen Cheng, a indiqué qu’il était « improbable » que les Internationaux d’Australie soient annulés.

Selon le plan actuel, jusqu’à 30 000 spectateurs pourront assister quotidiennement aux activités à Melbourne Park pour le tournoi majeur de deux semaines. Pour l’instant, ce plan n’a pas été modifié.

L’Australie compte 909 morts attribués à la COVID-19, dont 820 dans l’État de Victoria. La plupart d’entre eux sont survenus au cours d’une deuxième vague mortelle, l’an dernier, à la suite de laquelle un confinement sévère et un couvre-feu ont été imposés à Melbourne.

À voir en vidéo