Les Flames blanchissent le Canadien 2 à 0

Infranchissable pour le Tricolore samedi soir, le gardien des Flames, Jacob Markstrom, a repoussé 37 lancers.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Infranchissable pour le Tricolore samedi soir, le gardien des Flames, Jacob Markstrom, a repoussé 37 lancers.

Le Canadien s’est finalement buté à un gardien qui avait toutes les réponses, samedi. Jacob Markstrom a repoussé 37 lancers et les Flames de Calgary ont défait la formation montréalaise 2-0.

Le Canadien (5-1-2) a ainsi encaissé un premier revers en temps réglementaire cette saison.

Ce ne sont pas les occasions de marquer qui ont manqué au Tricolore, mais Markstrom a été intraitable et a réussi un septième blanchissage en carrière. Il a réduit au silence une attaque qui avait marqué en moyenne 4,71 buts lors de ses sept premiers matchs de la campagne.

Johnny Gaudreau a marqué tôt en première période pour les Flames (3-3-1), qui ont mis fin à une série de trois revers. Mikael Backlund a ajouté un but d’assurance dans un filet désert en fin de match.

À son troisième départ de la saison, Jake Allen a stoppé 31 tirs devant le filet du Canadien, qui avait défait les Flames et le gardien David Rittich 4 à 2 jeudi.

L’attaquant du Canadien Josh Anderson n’a pas terminé la rencontre. Il a effectué une seule présence sur la patinoire en deuxième période, puis n’est pas revenu au jeu. L’équipe n’a pas immédiatement précisé la nature du départ d’Anderson.

Le Canadien reprendra lundi face aux Canucks de Vancouver.

Histoire de gardiens

Les Flames ont vite pris les devants, ouvrant la marque après 3:34 de jeu, en avantage numérique. Oublié dans l’enclave, Gaudreau a battu Allen dans la partie supérieure du côté de la mitaine.

Paul Byron a obtenu deux chances de répliquer, dont une en infériorité numérique, mais Markstrom a réussi chaque fois l’arrêt avec la mitaine.

Les Flames ont toutefois embêté le Canadien à maintes reprises en première période grâce à un échec-avant soutenu.

Il avait aussi été question dans le camp des Flames après la défaite de jeudi de jouer avec plus d’émotion. La période a donc été ponctuée de quelques escarmouches.

Le Canadien a connu une bien meilleure deuxième période, décochant notamment 15 tirs au but contre cinq pour les Flames.

Brendan Gallagher a été frustré par Markstrom tôt dans la période, puis le gardien des Flames a réussi un bel arrêt de la jambière gauche contre Tomas Tatar, pendant un avantage numérique du Tricolore.

Shea Weber a aussi atteint la barre transversale pendant une supériorité numérique.

Malgré les nombreuses punitions en deuxième période, le Canadien a cogné à la porte à quelques reprises en infériorité numérique.

Phillip Danault a obtenu deux chances à partir de l’enclave. Il s’est buté à Markstrom la première fois, puis Elias Lindholm a fait dévier son tir hors cible la deuxième fois.

Le Canadien a continué à appliquer de la pression en début de troisième période. Tyler Toffoli a toutefois été incapable d’exploiter deux occasions à partir de l’enclave.

Les Flames ont aussi obtenu leur part de chances de creuser l’écart. Allen a réussi à frustrer Joakim Nordstrom alors qu’il était étendu de tout son long sur la patinoire.

Josh Leivo a également bousillé une chance pour les visiteurs, quand il a raté la cible en échappée. Pour sa part, Dillon Dubé a été frustré par Allen, lui aussi en échappée.

Backlund a finalement confirmé la victoire des Flames en marquant dans un filet désert avec 31,5 secondes à faire.