Le Canadien défait les Oilers 3-1

L’unité d’infériorité numérique du Canadien a tenu en échec l’attaque massive des Oilers pour une deuxième fois de suite.
Photo: Jason Franson La Presse canadienne L’unité d’infériorité numérique du Canadien a tenu en échec l’attaque massive des Oilers pour une deuxième fois de suite.

Jake Allen n’a pas gaspillé son occasion de faire bonne première impression dans l’uniforme du Canadien de Montréal.

À son premier départ avec le Tricolore, Allen a stoppé 25 tirs dans une victoire de 3-1 face aux Oilers d’Edmonton, lundi.

Le natif de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a été privé d’un 22e blanchissage en carrière quand Devin Shore l’a déjoué avec 2:09 à faire à la rencontre.

Alexander Romanov, avec son premier dans la LNH, Shea Weber, en avantage numérique, et Artturi Lehkonen, en infériorité numérique, ont inscrit les buts du Canadien (2-0-1), qui a balayé sa série de deux rencontres face aux Oilers.

Mikko Koskinen a réalisé 31 arrêts devant le filet des Oilers (1-3-0).

L’unité d’infériorité numérique du Canadien a tenu en échec l’attaque massive des Oilers pour une deuxième fois de suite. Les Oilers ont été 0-en-10 en supériorité numérique lors de la série de deux parties.

Le Canadien prendra la direction de Vancouver mardi et il disputera trois rencontres face aux Canucks, mercredi, jeudi et samedi.

Moins étincelant, aussi efficace

Les Oilers ont décoché quelques bons tirs en début de rencontre, mais ils se sont butés à Allen.

Romanov a ensuite ouvert le pointage à 9:54, quand son long tir s’est faufilé sous le bras droit de Koskinen.

Le Canadien s’est retrouvé dans l’eau chaude par la suite, écopant trois punitions d’affilée. Cependant, les Oilers ont décoché seulement deux tirs au but en 5:28 d’avantage numérique.

Sans nécessairement générer beaucoup d’occasions de marquer, le Tricolore a connu une meilleure deuxième période, alors que les Oilers n’ont pas été en mesure d’appliquer de la pression à l’attaque.

Au terme d’une période plutôt terne, Weber a creusé l’écart avec 11 secondes à écouler, en avantage numérique. Il a marqué en faisant rebondir la rondelle contre l’arrière du masque de Koskinen. Le but a d’abord été refusé puisque les arbitres croyaient que Jeff Petry avait provoqué un contact entre Shore et Koskinen. L’entraîneur-chef Claude Julien a toutefois contesté avec succès la décision des arbitres.

Alex Chiasson est passé à quelques centimètres de répliquer pour les Oilers avant la fin de la période, mais il a atteint le poteau.

Allen a aidé le Tricolore à écouler deux autres punitions en troisième période. L’ancien des Blues de St. Louis a même vu le Canadien marquer un but en infériorité numérique dans un deuxième match de suite, gracieuseté de Lehkonen, avec 7:45 à écouler au cadran.

Shore a offert une mince consolation aux Oilers, marquant en échappée en infériorité numérique avant la fin.

À voir en vidéo