Le commissaire de la LCF optimiste à propos de la saison 2021

Randy Ambrosie
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne Randy Ambrosie

Randy Ambrosie tourne son regard vers la relance du football canadien, l’an prochain.

De façon virtuelle dans un événement Célébrons la Coupe Grey, lundi, le commissaire de la LCF a dit aux partisans que la ligue pourrait dévoiler un calendrier bientôt.

« Dans un avenir pas si lointain, a dit Ambrosie, les partisans d’un océan à l’autre pourront encercler des dates et s’assurer d’une place de choix pour le football de la Ligue canadienne en 2021. »

Ambrosie a notamment dit que le circuit veut garder à l’agenda le match de la Coupe Grey à Hamilton.

La LCF a annoncé en août l’annulation de la saison 2020 en lien à la pandémie, n’ayant pas pu aller chercher du financement du gouvernement fédéral.

Il y avait espoir d’une campagne écourtée à Winnipeg, si Ottawa offrait du soutien financier.

L’incertitude plane quand même sur 2021, concernant le nombre de cas de la COVID-19 en été ou la disponibilité d’un vaccin.

Il y a aussi que la frontière canado-américaine reste fermée, ce qui peut affecter les joueurs du pays de l’oncle Sam.

On ne sait pas si les clubs pourraient admettre des partisans dans les stades, ou dans quelle portion.

« Nous allons élaborer un plan qui inclut une capacité limitée », a dit Ambrosie.

« Celle-ci sera dictée en partie par nos conversations avec la santé publique. Je crois quand même qu’il pourra y avoir un scénario rassembleur. »

C’est là un facteur important dans la Ligue canadienne, car les équipes dépendent beaucoup des revenus aux guichets.

La saison 2021 sera la dernière du contrat de travail actuel entre la ligue et les joueurs.

Ambrosie a dit qu’une clause liée à la pandémie pourrait être ajoutée à la prochaine entente. Elle devrait être approuvée des deux côtés.

« Je crois qu’on peut dire que la pandémie va modifier la nature des contrats d’affaires, a dit Ambrosie. Il faudra assurément en parler aux joueurs. »

« La question est : comment allons-nous bâtir l’avenir ensemble ? Il faut travailler de concert pour construire des bases encore plus solides. »

Il reste néanmoins confiant.

« Notre message [lundi] est que tel un joueur de football, nous avons été plaqués, mais nous allons nous relever et retourner dans le caucus, en vue du prochain jeu. Nous regardons le futur avec beaucoup d’optimisme. »

À voir en vidéo