Denis Shapovalov passe au 4e tour à Flushing Meadows

Denis Shapovalov a eu besoin de 3 heures 26 minutes pour venir à bout de Taylor Fritz vendredi.
Seth Wenig Associated Press Denis Shapovalov a eu besoin de 3 heures 26 minutes pour venir à bout de Taylor Fritz vendredi.

Le Canadien Denis Shapovalov a franchi le troisième tour des Internationaux des États-Unis, vendredi, en battant l’Américain Taylor Fritz 3-6, 6-3, 4-6, 7-6 (5), 6-2.

Shapovalov, 12e tête de série, a eu besoin de 3 heures 26 minutes pour venir à bout de Fritz, 19e tête de série. Il a dû effacer un retard de 2-5 en quatrième manche avant de s’imposer.

L’Ontarien a réussi 22 as contre 10 fautes directes et a profité de cinq des huit balles de bris qu’il a obtenues. Shapovalov a également réussi 60 coups gagnants contre 33 fautes directes.

De son côté, Fritz a été moins opportuniste, profitant de cinq des quinze balles de bris obtenues. Shapovalov ne lui en a toutefois pas consenti lors de la manche ultime.

Fritz a été abandonné par son service lors de la cinquième manche, plaçant seulement 46 % de ses premières balles en jeu et commettant trois de ses cinq doubles fautes de la rencontre. Pendant ce temps, Shapovalov réussissait sept as.

Au quatrième tour, Shapovalov croisera le fer avec le Belge David Goffin, septième tête de série. Ce dernier a défait le Serbe Filip Krajinovic 6-1, 7-6 (5), 6-4.

Match retardé

Une attente étrange et inexpliquée a retardé le match de troisième tour entre Alexander Zverev (no 5) et Adrian Mannarino (no 32) d’environ deux heures et demie au stade Louis-Armstrong.

L’Association de tennis des États-Unis (USTA) a décrit le délai en des termes vagues, affirmant seulement qu’il y avait eu « un dialogue de collaboration avec les responsables de la santé » et que les joueurs avaient été « mis à jour à tout moment ».

L’USTA a ajouté dans une déclaration qu’aucun autre détail ne sera fourni en raison de « la sensibilité des problèmes médicaux en cause ».

Mannarino fait partie d’un groupe de sept joueurs soumis à des restrictions supplémentaires pendant le tournoi en raison de leur contact avec le Français Benoît Paire, qui a été déclaré positif à la COVID-19.

Entre-temps, Pablo Carreno Busta (no 20), Jordan Thompson et Alejandro Davidovich Fokina ont accédé au quatrième tour.

Le favori du tournoi, Novak Djokovic, devait affronter Jan-Lennard Struff (no 28) plus tard en soirée.

Osaka l’emporte

Du côté des femmes, Naomi Osaka, lauréate 2018 des Internationaux des États-Unis, a été poussée dans ses retranchements, mais s’est qualifiée vendredi pour les 8es de finale, que ne verra pas Caroline Garcia, dont l’élan a été coupé net par Jennifer Brady après son exploit du tour précédent.

La Japonaise, 9e mondiale, a été mise en grande difficulté par la jeune Ukrainienne Marta Kostyuk (137e) qui a joué crânement sa chance avant de céder 6-3, 6-7 (4 -7), 6-2 en 2 heures 33 minutes.

Osaka affrontera Magda Linette (37e) ou Anett Kontaveit (21e) pour tenter d’atteindre les quarts.

Avec l’Agence France-Presse

À voir en vidéo