Maxence Parrot obtient l’or en descente acrobatique aux X Games d’Oslo; McMorris finit deuxième

Le Québécois de 25 ans a repris ses activités en août, après avoir appris qu’il était en rémission complète de son cancer.
Photo: Liz Copan Summit Daily News via Associated Press Le Québécois de 25 ans a repris ses activités en août, après avoir appris qu’il était en rémission complète de son cancer.

Maxence Parrot a décroché la médaille d’or lors de l’épreuve de descente acrobatique en planche à neige aux X Games d’Oslo, dimanche.

Parrot, de Bromont, a ainsi acquis une deuxième médaille en autant de jours à cette compétition, après avoir obtenu l’argent la veille au grand saut.

Ces deux médailles ont couronné une saison réussie pour Parrot. Il avait repris ses activités en août, après avoir appris qu’il était en rémission complète de son cancer. Le Québécois avait reçu un diagnostic de lymphome hodgkinien en décembre 2018.

« Ç’a été toute une saison, surtout à mon retour d’un cancer, a souligné Parrot, qui compte 13 médailles en carrière aux X Games, dont 8 médailles d’or. Je ne crois pas que j’aurais pu demander mieux. Je vais maintenant profiter de mes vacances. »

Le Québécois âgé de 25 ans a devancé son compatriote Mark McMorris et le Norvégien Stale Sandbech en finale. L’autre représentant de l’unifolié inscrit à cette épreuve, Darcy Sharpe, a fini au huitième et dernier rang.

« Je suis extrêmement content de ma performance d’aujourd’hui. Ça représente beaucoup pour moi parce que la dernière fois que j’avais gagné la médaille d’or en slopestyle, c’était en 2014. Ça faisait un petit bout, alors j’étais dû », a mentionné Parrot.

La pluie s’est mise de la partie pendant la compétition et elle a rendu la tâche difficile aux planchistes. À quelques occasions, on a pu voir Parrot essuyer ses lunettes de glisse avant d’effectuer ses manoeuvres.

« C’était très demandant comme journée. Nous avions de la difficulté à voir ; la visibilité était médiocre, a-t-il affirmé. Le parcours était exigeant aussi. Les organisateurs ont été créatifs avec les rampes et nous n’étions pas habitués à voir ce type de rampes en slopestyle. »

McMorris, de Regina, en Saskatchewan, compte maintenant 20 médailles en carrière aux X Games d’hiver. Samedi, il avait écrit une page d’histoire en remportant la médaille d’or lors de l’épreuve du grand saut, battant du même coup le record du nombre de médailles (18) en carrière qu’il partageait avec l’Américain Shaun White.

Chez les dames, la planchiste albertaine Brooke Voigt a gagné la médaille de bronze en descente acrobatique. La Québécoise Laurie Blouin, qui avait acquis le bronze la veille au grand saut, s’est contentée de la cinquième place.

L’Australienne Zoi Sadowski-Synnott a triomphé, devant l’adolescente japonaise Kokomo Murase et Voigt.

En ski, la Canadienne Meaghan Oldham n’a pu faire mieux que la septième place en descente acrobatique.