Wanyama rejoint Binks à l’Impact

Moins de 24 heures après l’annonce de son embauche, Victor Wanyama foulait déjà mercredi la surface artificielle du Stade olympique.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Moins de 24 heures après l’annonce de son embauche, Victor Wanyama foulait déjà mercredi la surface artificielle du Stade olympique.

Lorsqu’il s’est présenté à la séance d’entraînement de l’Impact de Montréal mercredi, Luis Binks a revu un visage qu’il avait déjà croisé en quelques occasions avant de déménager au Québec. Moins de 24 heures après l’annonce de son embauche, Victor Wanyama foulait déjà la surface artificielle du Stade olympique, faisant du milieu de terrain kényan le deuxième joueur à se joindre à l’Impact, en moins d’un mois, en provenance de l’organisation des Hotspur de Tottenham, de la Premier League d’Angleterre.

Binks a eu l’occasion de s’entraîner quelques fois avec Wanyama à Tottenham. Le contact devrait être d’autant plus facile entre les deux athlètes, malgré les différences d’âge et d’origine. « C’est certain que c’est plaisant de revoir un visage familier. C’est quelqu’un qui peut m’aider, aider l’équipe, et nous apporter beaucoup de succès. Vous avez vu ce qu’il a fait à Tottenham et à Southampton dans la Premier League. C’est un gros nom et un important joueur qui s’ajoute », a déclaré Binks aux médias montréalais après une autre éreintante séance d’entraînement. « Il peut apporter beaucoup sur le plan physique et il a beaucoup d’expérience, a ajouté le défenseur britannique de 18 ans. Il est également très bon au ballon. À l’entraînement aujourd’hui, on pouvait voir à quel point il est calme. C’est un très bon joueur. »

Par ailleurs, l’Impact a appris une mauvaise nouvelle mercredi, puisque l’ailier Lassi Lappalainen sera absent pour une période de trois à quatre semaines en raison d’une blessure à la jambe droite. Selon l’Impact, le Finlandais aurait souffert d’une élongation musculaire lors du match de samedi contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Son absence s’ajoute à celles de Rudy Camacho et de Jukka Raitala, tous deux à l’écart pour plusieurs semaines. L’Impact disputera son prochain match samedi après-midi à Dallas.