Canadien: Shea Weber pourrait affronter les Red Wings, mardi

Shea Weber pourrait revenir au jeu dès mardi, pour affronter les Red Wings de Detroit.
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Shea Weber pourrait revenir au jeu dès mardi, pour affronter les Red Wings de Detroit.

L’incertitude quant à l’avenir de Shea Weber n’aura été qu’une tempête dans un verre d’eau. Le défenseur du Canadien de Montréal pourrait déjouer les pronostics et revenir au jeu dès mardi, pour affronter les Red Wings de Detroit, deux semaines après avoir subi une entorse à une cheville.

Weber s’est blessé le 4 février, face aux Devils du New Jersey. Après une semaine d’incertitude, l’équipe avait annoncé que son absence devait s’étirer sur quatre à six semaines. Le capitaine du Tricolore a toutefois recommencé à patiner samedi. Puis, il a participé à l’entraînement régulier du Canadien, lundi.

« Il faut réaliser qu’il est un athlète qui est capable d’en prendre beaucoup, a rappelé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous sommes surpris nous aussi, mais c’est beau de le voir sur la patinoire et savoir qu’il est vraiment proche. »

Julien a affirmé que la disponibilité de Weber dépendra de la façon dont il se sent à la suite de ce premier entraînement. De son côté, Weber semblait croire qu’il pourrait jouer face aux Red Wings. « Mon objectif est de jouer dès que possible, quand j’aurai l’impression de pouvoir aider l’équipe, a dit le vétéran âgé de 34 ans. Là, je me sens suffisamment bien pour croire pouvoir aider l’équipe. »

« J’ai déjà joué malgré la douleur et je le ferai encore. »

Le joueur a été invité à commenter les propos du site « Dans les coulisses » ainsi que des journalistes Bob McKenzie et Nick Kypreos, qui ont tous rapportés la semaine dernière des inquiétudes à long terme pour la carrière de Weber en raison de sa blessure à la cheville. « J’ai reçu plein de messages et je n’avais aucune idée de quoi il était question, a raconté Weber, qui s’est rendu au Wisconsin pour rencontrer un spécialiste. C’était étrange de lire des messages au sujet de quelque chose dont je n’étais même pas encore au courant. On me disait que ma carrière était terminée. C’était bizarre. »