Le Canada éliminé à la Coupe de l’ATP

Novak Djokovic a eu besoin de deux heures et 41 minutes pour battre Denis Shapovalov.
Photo: William West Agence France-Presse Novak Djokovic a eu besoin de deux heures et 41 minutes pour battre Denis Shapovalov.

Novak Djokovic a battu Denis Shapovalov 4-6, 6-1 et 7-6 (4) à la Coupe de l’ATP, vendredi, permettant aux Serbes de se qualifier pour les demi-finales, aux dépens du Canada.

Deuxième raquette du tennis masculin, Djokovic mène désormais 5-0 dans ses duels face à l’Ontarien de 20 ans.

« C’était très serré ; ç’aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Il [Shapovalov] a joué de manière incroyable, a souligné le « Djoker ». On aurait dit, vraiment, que je disputais un match chez moi.

« Quand la plupart des gens dans les gradins t’encouragent sur chaque point, alors tes sensations deviennent très différentes sur le terrain. Tu peux puiser de l’énergie que tu n’aurais pas autrement. Tu trouves de la motivation, a noté Djokovic. C’est la raison pour laquelle j’essaie de profiter de ces moments, et de les garder en mémoire où que j’aille. »

Le Serbe a eu besoin de 2 heures et 41 minutes, surmontant la quinzaine d’as du Canadien. Djokovic a un léger avantage pour les bris, 3-2.

« C’est une autre étape pour moi, qui démontre que j’ai ma place contre des gars comme lui, a confié Shapovalov. Honnêtement, je suis passé à quelques points seulement de remporter ce match. Donc, ouais, je crois que je suis en très bonne posture. J’espère que je ne m’arrêterai pas là. J’espère que je pourrai continuer [dans cette direction]. »

Plus tôt dans la journée, le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est incliné 6-4 et 6-2 contre Dusan Lajovic. Auger-Aliassime a dominé 10-3 pour les as, mais il a aussi commis 5 doubles fautes.

Ces deux défaites en simple ont confirmé l’élimination du Canada, mais les deux pays ont tout de même disputé leur match de double.

Les Serbes Nikola Cacic et Viktor Troicki ont complété le balayage du duel en prenant la mesure de Peter Polansky et d’Adil Shamasdin, 6-3, 6-2.

Auger-Aliassime participera au tournoi sur invitations d’Adélaïde la semaine prochaine, tandis que Shapovalov disputera la Classique ASB en Nouvelle-Zélande.

Ce sont deux tournois préparatoires en vue des Internationaux d’Australie, qui commenceront le 20 janvier.

Quant aux Serbes, ils vont jouer contre la Russie en demi-finales samedi.

Les Russes ont accédé à ce stade-ci de la compétition après avoir corrigé l’Argentine 3-0 en quarts de finale jeudi.

Et c’est Daniil Medvedev qui a permis à la Russie de passer à l’étape suivante.

Medvedev a perdu un point de pénalité pour deux coups de raquette contre la chaise de l’arbitre, au deuxième set, mais il a finalement vaincu l’Argentin Diego Schwartzman.

Medvedev, le cinquième joueur mondial, a justifié son accès de colère par le décalage horaire provoqué par son voyage de la Russie à Perth, puis à Sydney — lequel comprenait une escale à Melbourne —, entre la phase préliminaire et les quarts de finale.

Il a reconnu qu’il devrait écoper d’une amende pour avoir enfreint certains règlements, mais s’est tout de même dit satisfait d’avoir remporté « un match super difficile » 6-4, 4-6, 6-3.

Karen Khachanov avait donné les devants aux Russes en disposant de Guido Pella 6-2, 7-6 (4).

Les Russes ont ensuite passé l’après-midi devant le téléviseur, pour assister à la victoire de 2-1 de l’Australie contre la Grande-Bretagne, en quarts de finale.

Alex de Minaur et Nick Kyrgios ont uni leurs efforts pour défaire Jamie Murray et Joe Salisbury 3-6, 6-3, 18-16 sur leur cinquième balle de match.

Kyrgios avait donné les devants à l’Australie en prenant la mesure de Cam Norrie 6-2, 6-2, mais de Minaur s’est incliné 7-6 (4), 4-6, 7-6 (2) devant Dan Evans, provoquant la tenue d’un match de double ultime.

Les demi-finales auront lieu samedi, et elles seront suivies de la finale dimanche.