Le but de Connor McDavid contre les Maple Leafs fait encore jaser

Connor McDavid a ajouté une autre séquence à sa banque de faits saillants déjà bien remplie, lundi, face aux Maple Leafs de Toronto.
Photo: Claus Andersen / Getty Images / Agence France-Presse Connor McDavid a ajouté une autre séquence à sa banque de faits saillants déjà bien remplie, lundi, face aux Maple Leafs de Toronto.

Le plus récent but de Connor McDavid a fait écarquiller les yeux des amateurs de hockey, mais aussi ceux de ses coéquipiers.

McDavid a ajouté une autre séquence à sa banque de faits saillants déjà bien remplie, lundi, face aux Maple Leafs de Toronto. L’attaquant étoile des Oilers d’Edmonton a saisi la rondelle à la ligne bleue des Maple Leafs, s’est défait de Morgan Rielly avec un trompe-l’oeil, se créant de l’espace, puis il a marqué avec un tir vif dans la lucarne, après une belle feinte.

 

« Ouf ! Le jeu était spécial, mais le contexte aussi, a noté l’attaquant des Oilers Alex Chiasson, après un entraînement au Centre Bell, alors que les Oilers se préparaient à affronter le Canadien de Montréal. Il me surprend tous les jours et ne fait que continuer à s’améliorer. »

McDavid jouait devant parents et amis à Toronto. Le pointage était de 5-3 en faveur des Oilers avec un peu plus de huit minutes à faire en troisième période et les équipes évoluaient à quatre contre quatre.

« Il avait beaucoup de proches dans les gradins et il y a toujours de la pression sur lui. De réussir un jeu comme ça… tant mieux pour lui », a affirmé l’entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett.

« Il a un coup de patin époustouflant. Et je ne parle pas qu’en termes de vitesse, mais aussi de son habilité à jouer à haute vitesse, même avec la rondelle. Il peut aussi changer son rythme de manière exceptionnelle », a ajouté Tippett.

McDavid a admis avoir reçu quelques messages de félicitations pour son but spectaculaire, mais est demeuré discret à ce sujet, faisant preuve d’une certaine humilité.

« C’était un moment spécial, a-t-il dit. De bien jouer devant mes parents et amis et de gagner le match, c’était spécial.

« Il y a quelques personnes qui m’ont envoyé un message. Bobby Orr est mon agent et sa firme s’était occupée d’obtenir des billets pour ma famille. Il m’a félicité après le match. C’est toujours agréable de recevoir son appui. »

Les Oilers ont profité d’une journée de congé mardi et sont restés à Toronto, avant de prendre la direction de Montréal en prévision du duel de jeudi.

Ils présentent un dossier de 3-1-1 depuis le congé de Noël. Avant les matchs de mercredi, les Oilers occupaient le troisième rang de la section Pacifique, à égalité avec les Flames de Calgary et un point devant les Canucks de Vancouver. Les Canucks avaient toutefois deux matchs en main sur leurs rivaux de l’Ouest canadien.

Les Oilers espèrent participer aux séries pour une première fois depuis le printemps 2017, et une deuxième fois depuis leur revers en finale de la Coupe Stanley en 2006.