Le Canada défait la Finlande 5-0 et accède à la finale du Mondial junior

Ty Dellandrea (à droite) a inscrit le quatrième but de la rencontre. 
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Ty Dellandrea (à droite) a inscrit le quatrième but de la rencontre. 

Contrairement aux Russes, les Canadiens se sont assurés de ne pas faire durer le suspense très longtemps samedi.

Le Canada a obtenu son billet pour la finale du Championnat du monde de hockey junior après avoir facilement pris la mesure de la Finlande 5-0.

Il y affrontera la Russie, qui a vaincu difficilement la Suède 5-4 en prolongation dans l’autre demi-finale.

Les représentants de l’unifolié ont inscrit quatre buts sans riposte au premier tiers, dont trois avant la quatrième minute de jeu du match, et n’ont plus regardé derrière eux par la suite.

Alexis Lafrenière, deux fois, Connor McMichael, Jamie Drysdale et Ty Dellandrea ont noirci la feuille de pointage pour le Canada. Aidan Dudas s’est aussi signalé avec deux mentions d’aide, tout comme le capitaine Barrett Hayton.

« Nous voulions connaître un gros début de match, a confié Dellandrea. C’était plaisant de rapidement prendre une bonne avance. Ça nous a donné un élan. »

Ce dernier a cependant quitté la rencontre quelques minutes après le début de la troisième période, à la suite d’une violente chute contre la rampe derrière le filet de la Finlande. On ignore pour l’instant la gravité de la blessure de Hayton.

« Il est un très gros morceau, a dit Joe Veleno, au sujet de Hayton. Mais nous avons beaucoup de profondeur et s’il doit rester à l’écart, d’autres gars vont se lever et répondre à l’appel. »

Joel Hofer a signé une quatrième victoire de suite devant le filet canadien, obtenant un premier jeu blanc à l’international.

Les joueurs de l’entraîneur-chef Dale Hunter n’ont jamais été inquiétés, s’assurant du même coup que les champions finlandais ne puissent défendre leur titre avec succès en 2020.

L’an dernier, l’unifolié avait été écarté aux mains de la Finlande en quarts de finale, en Colombie-Britannique.

Les Canadiens devront maintenant se méfier des Russes, qui leur ont infligé un cuisant revers de 6-0 pendant la phase préliminaire, le 28 décembre.

« Ce match est devenu une leçon, un apprentissage, a dit Hunter. Depuis ce temps, nous jouons mieux en défense. »

La dernière fois que les deux pays s’étaient affrontés en finale, c’était au Mondial junior de 2015, à Toronto. Le Canada avait alors disposé de la Russie 5-4, s’adjugeant du même coup son 16e titre dans ce tournoi.

La finale entre le Canada et la Russie aura lieu à Ostrava, dimanche. Les Finlandais joueront contre la Suède pour le bronze.

McMichael a réussi un quatrième filet 1:48 après la mise au jeu initiale. Lafrenière a doublé le coussin du revers à 3:05, suite à une belle passe de Nolan Foote.

Drysdale, un défenseur de 17 ans, a complété la poussée avec un tir de l’enclave.

Puis, 5:11 avant le premier entracte, Dellandrea a profité d’une rondelle libre pour signer son troisième but du tournoi.

Lafrenière a porté le score au compte final à l’aide d’un puissant tir, avec 2:07 à disputer au deuxième vingt.