Simone Biles établit un nouveau record aux Mondiaux de gymnastique

Simone Biles a remporté une 24e médaille, surpassant le total de 23 du gymnaste du Bélarus Vitaly Scherbo.
Photo: Lionel Bonaventure Agence France-Presse Simone Biles a remporté une 24e médaille, surpassant le total de 23 du gymnaste du Bélarus Vitaly Scherbo.

Simone Biles a établi une nouvelle marque pour le nombre de médailles obtenues par un athlète aux Championnats du monde de gymnastique, dimanche, après avoir remporté la compétition féminine à la poutre.

Il s’agissait de la 24e médaille de Biles, surpassant ainsi le total de 23 qui appartenait jusqu’ici au gymnaste du Bélarus Vitaly Scherbo.

Biles a récolté 15,066 points pour sa routine quasi parfaite à la poutre. Elle a opté pour une approche plus conservatrice cette fois-ci, plutôt que de tenter son fameux double-double comme elle l’avait fait plus tôt dans la compétition.

La Chine s’est adjugé les deux places suivantes sur le podium. Liu Tingting a obtenu l’argent en vertu d’un pointage de 14,433 points, et sa compatriote Li Shijia a fini troisième, avec 14,3.

Pour sa part, la Canadienne Anne-Marie Padurariu, de Bracebridge, en Ontario, a abouti au huitième et dernier rang de la finale avec un score de 11,933 points.

Biles a poursuivi sa lancée en gagnant l’exercice au sol par un point, amassant un total de 15,133 points même si elle a brièvement posé le pied à l’extérieur des limites du tapis sur une séquence de sa routine. Sa coéquipière américaine Sunisa Lee s’est adjugé l’argent — il s’agissait de sa troisième médaille aux Mondiaux —, et la Russe Angelina Melnikova le bronze.

Brooklyn Moors, de Cambridge, en Ontario, dont le nom a été ajouté à la liste à la dernière minute pour la finale au sol puisque la Belge Nina Derwael a été contrainte à l’abandon, a fini septième.

Il s’agissait de la cinquième victoire de Biles à ces Mondiaux, après ses victoires dans l’épreuve par équipes mardi, au concours général individuel jeudi et au cheval-sautoir samedi.

La cinquième place de l’Américaine aux barres asymétriques samedi l’a empêchée d’être médaillée dans les six épreuves, un exploit qu’elle avait accompli à son retour aux Mondiaux l’an dernier après une année sabbatique en 2017.

Parmi ses 24 médailles acquises aux Mondiaux, 18 sont d’or, surpassant le total de 12-en-23 de Scherbo.

Plus tôt dimanche, le Russe Nikita Nagornyy a remporté l’épreuve masculine au cheval-sautoir. Il est devenu le premier gymnaste européen à l’emporter depuis 2010.

Nagornyy a obtenu 14,966 points pour ses deux sauts, surpassant le total de son compatriote Artur Dalaloyan, deuxième. L’Ukrainien Igor Radivilov a mis la main sur la médaille de bronze.

Le Roumain âgé de 38 ans Marian Dragulescu, quadruple champion du monde, a obtenu son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 — ses cinquièmes en carrière — après avoir pris la quatrième place.

La Grande-Bretagne a décroché sa deuxième médaille d’or des Mondiaux après que Joe Fraser eut amassé 15 points pour gagner l’épreuve des barres parallèles. Le Turc Ahmet Önder a grimpé sur la deuxième marche du podium, devant le Japonais Kazuma Kaya. Max Whitlock avait procuré la première médaille d’or aux Britanniques à ces Mondiaux en s’adjugeant le titre au cheval-sautoir samedi.

Avec La Presse canadienne