Le Canadien gagne son premier match préparatoire face aux Devils

Jake Evans a brisé l’égalité pendant un désavantage numérique.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Jake Evans a brisé l’égalité pendant un désavantage numérique.

On n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression et Cayden Primeau n’a pas raté son occasion.

Seulement 92 secondes après son entrée dans la rencontre, Primeau y est allé d’un arrêt spectaculaire aux dépens de Blake Coleman, Jake Evans a ensuite brisé l’égalité tard en troisième période et le Canadien de Montréal a commencé son calendrier préparatoire en battant les Devils du New Jersey 4-2, lundi.

Primeau a fait son entrée avec 9:52 à faire en deuxième période. Il s’est distingué peu de temps après, en y allant d’un déplacement vers sa gauche pour frustrer Coleman.

«Ils arrivaient à deux contre un. Je sais que je dois respecter le tireur, surtout à ce niveau, mais je pensais que (Nico Hischier) allait faire la passe, a raconté Primeau, qui a repoussé 16 des 17 tirs dirigés vers lui. Je me suis préparé et j’ai poussé aussi fort que possible pour réussir le déplacement.»

La foule a félicité Primeau en scandant son nom.

«Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire, a dit Primeau au sujet de la réaction de la foule. J’étais envahi par les émotions. C’était incroyable.»

Primeau a aussi réalisé un bel arrêt en troisième période, frustrant Kyle Palmieri, qui s’était fait oublier derrière la défensive montréalaise.

«Il a mis de la vie dans les estrades, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, au sujet de Primeau. Il a connu un bon match. Pour un jeune gardien, il s’est bien débrouillé.»

Artturi Lehkonen, Nate Thompson et Nick Cousins ont été les autres buteurs du Canadien. Carey Price a stoppé huit des neuf tirs dirigés vers lui en 30:08 de jeu.

Will Butcher et Michael McLeod ont fait mouche pour les Devils. Mackenzie Blackwood a cédé deux fois contre 13 tirs lors des deux premiers engagements. Evan Cormier a repoussé 11 lancers en troisième période.

Lehkonen obtient l’occasion depuis le début du camp de jouer dans un rôle offensif en compagnie de Jonathan Drouin et Max Domi. Il a été crédité du premier but de la rencontre après 2:29 de jeu, quand un tir de Shea Weber l’a atteint avant de franchir la ligne des buts.

Thompson a doublé l’avance des locaux à 8:14 du premier tiers, profitant d’un retour après une belle attaque orchestrée par Cale Fleury et Cousins.

Butcher a réduit l’écart avec 1:35 à faire au premier vingt, vers la fin d’un avantage numérique. Il a déjoué Price à l’aide d’un tir des poignets précis et vif du côté du bouclier.

Les Devils ont profité d’un peu de chance pour créer l’impasse après 1:55 de jeu en troisième période. La rondelle a fait un bond inattendu contre la bande dans le territoire du Canadien pour revenir vers le devant du filet. Puisque Primeau s’était compromis, McLeod a pu tirer dans une cage abandonnée.

Evans a relancé le Tricolore avec 2:38 à faire, alors que le Canadien jouait en infériorité numérique. Evans a volé le disque à Damon Severson à la ligne bleue du Tricolore et s’est échappé. Il a déjoué Cormier à l’aide d’un tir frappé du côté de la mitaine.

Cousins a complété la marque dans un filet désert avec 53,8 secondes à écouler.

Le Canadien disputera son prochain match préparatoire mercredi, à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, dans le cadre du match Kraft Hockeyville. Les Panthers de la Floride seront les adversaires du Tricolore.

Échos de vestiaire

Jake Evans décrit son but:

«Je voulais simplement sortir la rondelle de la zone, puis j’ai vu que je pouvais m’échapper. Ensuite, puisque je n’ai pas beaucoup de succès avec mes feintes ces temps-ci, j’ai essayé un tir et la rondelle est rentrée dans l’objectif.»

Nick Cousins a apprécié sa première expérience au Centre Bell dans l’uniforme du Canadien:

«J’ai toujours aimé jouer ici quand je venais avec l’équipe visiteuse, c’était déjà l’une de mes places préférées. Les partisans sont passionnés et l’ambiance est électrisante. C’est agréable de jouer maintenant pour la bonne équipe.»

Claude Julien a apprécié le travail de ses duos d’attaquants en désavantage numérique. Nick Suzuki a joué en compagnie d’Artturi Lehkonen, Dale Weise jouait avec Nate Thompson et Jake Evans a fait la paire avec Phil Varone.

«En général, ils ont tous fait du bon travail. C’est certain que Thompson et Weise ont de l’expérience, mais Evans et même Varone, qui joue en avantage numérique et en infériorité numérique dans la Ligue américaine, ont démontré de belles qualités. Suzuki a été bon. Evans a été bon. On a vu de bonnes choses de ce côté-là.»