Van Avermaet triomphe au GPCM et prive Matthews d’un 2e balayage de suite

Le Belge Greg van Avermaet (au centre) a été le plus rapide sur le circuit du mont Royal, dimanche.
Photo: Peter McCabe La Presse canadienne Le Belge Greg van Avermaet (au centre) a été le plus rapide sur le circuit du mont Royal, dimanche.

Le déclic que Greg van Avermaet attendait avec impatience cette saison s’est peut-être produit dans les rues de la métropole québécoise ce week-end. Le Belge a remporté le Grand Prix cycliste de Montréal, dimanche après-midi, empêchant ainsi Michael Matthews de s’adjuger les quatre dernières épreuves de l’UCI WorldTour présentées en sol québécois.

Âgé de 34 ans, le cycliste de l’équipe CCC a profité du fait que Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) aient lancé leur sprint final trop tôt pour jaillir sur le flanc gauche à environ 200 m du fil d’arrivée et filer droit vers la victoire. Le Belge a devancé Diego Ulissi (UAE Emirates) et Ivan Garcia (Bahrain Merida).

Pour sa part, Michael Woods (Ef Education First) s’est révélé le meilleur cycliste canadien en vertu de sa huitième place. « Je savais que ce serait serré vers la fin, et j’espérais être en mesure de rattraper Alaphilippe avant le sprint final, a déclaré van Avermaet. Mais en fin de compte, je savais que ce final me correspondait bien. Je me suis alors retrouvé dans la roue d’Ulissi pendant les 200 derniers mètres, puis j’ai jailli. C’était une très belle victoire. »

Après avoir franchi le fil d’arrivée, van Avermaet a esquissé un large sourire de satisfaction. Le champion olympique en titre venait de signer la deuxième victoire de sa carrière dans la métropole, après celle de 2016, et sa troisième place de l’an dernier. Van Avermaet a ainsi effectué l’épreuve de 18 tours pour un total de 219,6 km sur le mont Royal en 6 heures, 9 minutes et 38 secondes, pour une vitesse moyenne de 35,6 km/h. Cette victoire a ainsi mis un baume sur une saison ponctuée de nombreux podiums, mais d’aucune victoire.

« Je vais donc savourer cette victoire, parce qu’elles ont été difficiles à obtenir cette saison », a-t-il ajouté, visiblement soulagé.

Matthews (Sunweb), qui a défendu son titre avec succès vendredi au Grand Prix cycliste de Québec, a fini 19e. L’Australien, surnommé « Bling », tentait de devenir le premier cycliste à balayer les honneurs des deux courses québécoises deux années de suite depuis la création de l’événement, en 2010.

Van Avermaet et ses collègues se dirigeront maintenant vers les Championnats du monde de cyclisme sur route, qui se dérouleront au Yorkshire, au Royaume-Uni, du 22 au 29 septembre.