Steven Butler fera son retour sur le ring en septembre à Montréal

Steven Butler en 2016
Photo: Minas Panagiotakis / Getty Images / AFP Steven Butler en 2016

Steven Butler effectuera un retour sur le ring au Québec en affrontant le Mexicain Paul Valenzuela fils, le 26 septembre, au Cabaret du Casino de Montréal.

À son dernier combat en mai, Butler (27-1-1, 23 K.-O.) a difficilement remporté la ceinture internationale des poids moyens du WBC après s’être imposé par décision partagée face à l’Ukrainien Vitalii Kopylenko à Las Vegas.

Valenzuela fils (24-8, 16 K.-O.), qui a affronté le champion du monde Jaime Munguia en 2017, représente un bon défi pour Butler, lui qui aspire à d’autres combats de championnat.

« Valenzuela fils a affronté quatre boxeurs qui ont participé à des combats de championnat du monde et deux sont parvenus à remporter un titre majeur », a reconnu le directeur général et responsable du recrutement d’EOTTM, Antonin Décarie.

En demi-finale de ce programme, Batyr Jukembayev (16-0, 13 K.-O.) sera opposé à l’ancien champion du monde des poids super-légers, Miguel Vasquez (41-8, 15 K.-O.)

Parmi les autres combats prévus, Kim Clavel a rendez-vous avec la Roumaine Xenia Jorneac ; Nurzat Sabirov croisera le fer avec Bruno Sandoval. Raphaël Courchesne, Avery Martin Duval et Aman Kazankapov seront également à l’affiche.

Deux jours plus tard, toujours au Casino de Montréal, Arslanbek Makhmudov (8-0, 8 K.-O.) tentera de décrocher le titre WBC International Silver des poids lourds face au champion africain Tshibuabua Kalonga (9-0, 5 K.-O.) dans un affrontement prévu en 10 rounds.

Ce choc des poids lourds sera précédé par l’affrontement entre Mathieu Germain (17-0-1, 8 K.-O.) et le dur cogneur Uriel Perez (17- 4, 15 K.-O.).

Ce programme permettra aussi de présenter au public québécois le nouveau venu Georgi Chelokhsaev (16-1-1, 12 K.-O.), qui est classé au 9e rang mondial des super-légers par la WBO. Il voudra démontrer son talent face à Jose Eduardo Lopez Rodriguez (29-7-2, 15 K.-O.).

« Ce sont deux évènements qui représentent de gros tests pour l’ensemble de nos boxeurs », a précisé le président d’EOTTM, Camille Estephan.