Le nouveau venu Lassi Lappalainen se sent fin prêt à aider l’Impact

Ignacio Piatti est revenu au jeu mercredi soir et il a aidé la troupe montréalaise à arracher une victoire de 1-0 contre le York9 FC lors du match retour des quarts de finale du Championnat canadien. L’Argentin a inscrit le seul but du match, sur un penalty.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Ignacio Piatti est revenu au jeu mercredi soir et il a aidé la troupe montréalaise à arracher une victoire de 1-0 contre le York9 FC lors du match retour des quarts de finale du Championnat canadien. L’Argentin a inscrit le seul but du match, sur un penalty.

L’Impact de Montréal espère que le nouveau-venu Lassi Lappalainen peut l’aider à mettre fin à une séquence de quatre défaites.

Le rapide milieu de terrain finlandais — seul joueur ajouté à la formation montréalaise pendant la période de transfert estivale de la MLS — est admissible en vue du match de samedi soir entre l’Impact (9-11-3) et l’Union de Philadelphie (11-6-6), meneur dans l’Association Est, au Stade Saputo.

Sans victoire en matchs de la MLS depuis le 26 juin, l’Impact a glissé au sixième rang dans l’Est, à neuf points de Philadelphie. Les équipes terminant parmi les sept premières au classement dans chaque association prendront part aux séries éliminatoires.

« De quitter la Finlande et venir ici est une bonne étape pour moi. Je suis content d’être ici, a déclaré Lappalainen. Je veux attaquer avec le ballon. Je veux dribbler. Je veux faire de bonnes passes et marquer des buts. Je veux travailler fort pour l’équipe pour que nous connaissions du succès. J’espère pouvoir jouer ici autant que possible et bien faire. »

Lappalainen a été prêté par le club de Bologne, dans la Série A d’Italie, pour une période de six mois, avec une option de prolongation du prêt pour l’année prochaine. Auparavant, l’athlète de 20 ans a joué avec le HJK Helskinki, la meilleure ligue en Finlande, où il a marqué six buts cette année. Il a aussi participé à cinq matchs avec l’équipe nationale de son pays.

La position préférée du jeune milieu de terrain est l’aile gauche, celle où évolue le capitaine Ignacio Piatti. Cela signifie que Lappalainen pourrait s’avérer une addition dynamique à titre de joueur substitut pour l’entraîneur-chef Rémi Garde. Lappalainen dit qu’il peut aussi jouer sur le côté droit, en cas de besoin.

L’aide d’un compatriote

C’est le défenseur Jukka Raitala, lui aussi originaire de la Finlande, qui a convaincu Lappalainen de faire le transfert en Amérique du Nord. Raitala a joué un peu le rôle de mentor avec Lappalainen cette semaine.

« Ça fait longtemps que j’ai joué avec un Finlandais dans un club de ligue, a confié Raitala. Je suis très heureux que Lassi se soit joint à l’équipe. Je crois vraiment qu’il peut faire sa marque immédiatement. Il paraît très bien.

« Il est très rapide. Nous avons d’utiliser son tempo. Il voudra probablement provoquer des situations à un contre un et placer des ballons derrière les lignes. C’est un aspect qui a manqué chez nous dernièrement. »

Durant sa séquence de quatre défaites, l’Impact a marqué quatre buts. L’équipe totalise 27 buts cette saison — le troisième plus bas total dans l’Est. Lappalainen pourrait être la pièce qui permettra de relancer l’attaque de l’équipe.

L’autre est Piatti, qui disputera son premier match en MLS depuis le 24 mai, après avoir raté les neuf dernières rencontres à cause d’une blessure à un genou. L’Argentin de 34 ans n’a participé qu’à cinq des 23 parties de l’équipe en MLS cette saison.

Piatti est revenu au jeu mercredi soir et il a aidé la troupe montréalaise à arracher une victoire de 1-0 contre le York9 FC, une formation de la Première ligue canadienne, lors du match retour des quarts de finale du Championnat canadien. L’Argentin a inscrit le seul but du match, sur un penalty.

Ce gain a mis fin à une séquence de cinq matchs sans victoire de l’Impact — toutes compétitions confondues — et l’équipe souhaite que ce gain lui serve de rampe de lancement en vue de l’affrontement de samedi contre Philadelphie.

« C’est tellement positif. Ça nous a donné la force de continuer à travailler », a déclaré Garde au sujet de la victoire de mercredi.

« Parfois, vous ne méritez pas de perdre. Regardez cette défaite contre Minnesota (3-2 à domicile le 6 juillet), elle nous a fait très mal. Je ne suis pas sûr que nous méritions de perdre ce match. Lorsque vous travaillez fort et perdez quand même, ce n’est pas facile. Mercredi, nous avons fait ce que nous devions faire. Ce match peut nous donner de la confiance en vue de la partie contre Philadelphie. »

Un excellent début de saison a propulsé l’Union jusqu’au sommet du classement dans l’Association Est. Lors de son dernier match, la semaine dernière, Philadelphie a défait le Fire de Chicago 2-0 à domicile. L’équipe demeure en position pour connaître la meilleure saison de son historie en MLS.

Kacper Przybylko, qui domine l’Union avec neuf buts, est le joueur offensif le plus dangereux au sein de l’Union.

« Parce que nous sommes en première place, nous allons recevoir les meilleurs coups des autres équipes, a déclaré l’entraîneur-chef Jim Curtin, sur le site web de l’Union. C’est un défi de demeurer où nous sommes dans le classement. Nous avons réussi à maintenir la cadence pendant environ 12 semaines d’affilée alors que nous nous promenons avec une cible dans notre dos. Je pense que les joueurs ont bien accueilli ce défi. »