Simon Yates remporte la 12e étape du Tour de France

Le Britannique Simon Yates
Photo: Anne-Christine Poujoulat Agence France-Presse Le Britannique Simon Yates

Le Britannique Simon Yates a remporté la première étape dans les Pyrénées au Tour de France, jeudi, à l’issue d’une longue échappée.

Yates, qui a remporté le Tour d’Espagne l’an dernier, a lancé une contre-attaque derrière un groupe de fugitifs lors d’une descente, et il a été rejoint en tête de peloton par Gregor Mühlberger et Pello Bilbao.

Le trio a uni ses efforts jusqu’au sprint final, qui s’est mis en branle à environ 200 mètres du fil d’arrivée à Bagnères-de-Bigorre.

Yates a donné le ton au sprint et devancé Bilbao pour sa première victoire d’étape cette année.

« Je n’étais pas certain de pouvoir les battre, a admis Yates. J’ignorais à quel point ils étaient rapides, mais mon directeur sportif m’a dit de négocier le dernier virage en première position, et je suis heureux que ça ait fonctionné. J’ai maintenant gagné une étape dans chacun des trois grands tours, ce qui me rend très fier. »

Le peloton principal, parmi lequel se trouvaient de nombreux prétendants au titre, a terminé à neuf minutes derrière. Il n’y a cependant pas eu de changements importants en tête du classement général de la Grande Boucle.

Le Français Julian Alaphilippe a conservé le maillot jaune du meneur en vertu de son avance d’une minute et 12 secondes sur le champion en titre du Tour de France, Geraint Thomas.

Le coéquipier de Thomas chez Ineos, Egan Bernal, est toujours en troisième place, à quatre secondes.

Yates doit épauler son frère Adam pendant le Tour de France, et il avait été discret jusqu’ici.

« C’est une chance unique pour moi, a admis Yates. Mon objectif principal est d’aider Adam dans les montagnes, et nous nous sommes dits que ce ne serait pas nécessaire aujourd’hui, donc c’est la raison pour laquelle j’ai pris part à l’échappée. »

Le Québécois Hugo Houle (Astana) a conclu l’étape au 53e échelon, à 9:35 de Yates. Son compatriote Michael Woods (EF Education First), d’Ottawa, a abouti au 88e rang, dans le même groupe que Houle.

Au classement cumulatif, Woods est maintenant 50e à 30 : 54 du Français Julian Alaphilippe. Pour sa part, Houle, de Sainte-Perpétue, est 79e.

Plus tôt dans l’épreuve, le champion du monde de contre-la-montre Rohan Dennis s’est retiré du Tour de France, alors que des rumeurs circulent à l’effet qu’il aurait eu un différend avec les dirigeants de son équipe.

L’Australien a cessé de pédaler alors qu’il restait environ 80 km à franchir jeudi avant d’atteindre deux cols de première catégorie lors de la 12e étape.

L’équipe de Dennis, Bahrain-Merida, a mentionné qu’elle avait déclenché une enquête afin de faire la lumière sur les motifs de son abandon.

« Nous n’émettrons pas d’autre commentaire avant d’avoir établi ce qui est arrivé à Rohan Dennis », a indiqué l’équipe sur Twitter.

Selon une chaîne de télévision française, Dennis a eu une prise de bec avec les dirigeants de l’équipe qui se trouvaient à bord d’une des voitures de Bahrain-Merida.

Dennis devait faire partie des favoris lors du contre-la-montre individuel prévu vendredi à Pau.