Basketball: Nick Nurse sera à la barre de l’équipe canadienne

Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors de Toronto
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors de Toronto

Avec la perspective d’un été raccourci par des séries éliminatoires prolongées et l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, Nick Nurse, l’entraîneur-chef des Raptors de Toronto, était indécis lorsqu’on lui a offert l’occasion de diriger l’équipe canadienne de basketball en avril.

Tout a changé lorsque sa femme, Roberta, a insisté pour qu’il accepte l’invitation.

« Je devais avoir l’appui de ma femme et de ma famille, a expliqué Nurse. C’était environ 65 % [que j’accepterais], mais quand ma femme a dit : “100 %, vas-y.”» 

Basketball Canada a annoncé l’embauche de Nurse, lundi, moins de deux semaines après qu’il eut guidé les Raptors à leur premier championnat de la NBA. L’Américain de l’Iowa aura la mission de tenter de mener l’équipe masculine à ses premiers Jeux olympiques depuis 2000 lorsque la Coupe du monde de basketball se mettra en branle le 31 août.

Son expérience olympique sera un atout pour Nurse, lui qui a occupé le poste d’adjoint avec la Grande-Bretagne aux Jeux de 2012.

« À mon avis, mes années qui ont précédé ça ont été l’une des expériences les plus précieuses dans ma propre progression comme entraîneur », a confié Nurse.

Le directeur général de Basketball Canada, Rowan Barrett, estime qu’avec un nombre croissant de talents locaux, un entraîneur de calibre mondial est la dernière pièce du puzzle olympique.

« La présence sur le banc d’un entraîneur comme Nick Nurse, un champion de la NBA, sera certainement un élément positif pour nos joueurs », a avancé Barrett.

Les joueurs n’ont pas encore confirmé à 100 % leur engagement pour la Coupe du monde, mais Barrett ne s’attend pas à ce que les difficultés passées du Canada en matière de recrutement posent problème.

« Jusqu’à présent, aucun joueur ne nous a dit qu’il ne jouerait pas », a ajouté Barrett.

La Coupe du monde qualifiera sept équipes directement pour les Jeux olympiques d’été à Tokyo. Le contrat de Nurse avec Basketball Canada est valide jusqu’à la fin de ces jeux.

Le Canada est dans le groupe H à la Coupe du monde, en compagnie du Sénégal, de la Lituanie et de l’Australie.

En plus de l’appui de sa famille — son épouse et lui ont accueilli un fils, Rocky, lors des séries éliminatoires —, Nurse a reçu le feu vert des Raptors de Toronto pour assumer cette tâche et il leur a assuré qu’il ne prendrait pas le poste si cela entrait en conflit avec ses responsabilités avec l’équipe torontoise.

Il compte diriger le Canada en faisant appel à la même polyvalence qui a guidé les Raptors au championnat.

« L’un des défis que nous allons avoir, c’est de nous assurer de mettre tous les morceaux ensemble, a reconnu Nurse. Nous allons avoir besoin de marqueurs, de joueurs clés, de défenseurs, de bloqueurs de tir. Nous devrons assembler une équipe qui mise sur la polyvalence. »