Le Canadien termine sa saison en battant 6-5 les Maple Leafs

Le centre recrue du Canadien Ryan Poehling
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le centre recrue du Canadien Ryan Poehling

Le Canadien aurait préféré que son dernier match ait un enjeu, mais le contexte a finalement permis à Ryan Poehling d’y aller d’une entrée exceptionnelle dans la LNH, alors qu’il a réussi un tour du chapeau en plus de marquer le but vainqueur en fusillade dans un gain de 6-5 face aux Maple Leafs de Toronto, samedi.

Éliminé vendredi à la suite de la victoire en fusillade de 3-2 des Blue Jackets de Columbus face aux Rangers de New York, le Tricolore a disputé son seul match sans importance de la saison.

Claude Julien avait décidé d’insérer Poehling dans la formation, moins d’une semaine après que le choix de premier tour du Canadien en 2017, 25e au total, eut signé son premier contrat professionnel, mettant un terme à son stage à St. Cloud State.

Poehling, qui est âgé de 20 ans, est devenu le cinquième joueur dans l’histoire du Canadien à marquer plus d’un but à son premier match dans la LNH — après Joe Malone (5), Alex Smart (3), Aurèle Joliat (2) et John Ferguson (2).

Il a aussi joué les héros en marquant lors de la quatrième ronde en fusillade. Charlie Lindgren a ensuite stoppé la tentative de Kasperi Kapanen.

Jordan Weal et Andrew Shaw ont chacun récolté un but et une aide pour le Canadien (43-30-8), qui a mis fin à une série de sept défaites contre la formation torontoise. Artturi Lehkonen et Nicolas Deslauriers ont amassé chacun deux aides.

Lindgren avait aussi obtenu une occasion de se faire valoir. Il a réussi quelques beaux coups, mais a également mal paru sur certaines séquences. Il a finalement effectué 44 arrêts.

Zach Hyman a inscrit un but et une aide, alors que Jake Gardiner, Trevor Moore, William Nylander et Kapanen ont aussi fait bouger les cordages pour les Maple Leafs (46-28-7), qui affronteront les Bruins de Boston lors du premier tour éliminatoire. Frederik Andersen a stoppé 44 tirs.

Le Canadien n’a pas connu le meilleur des débuts de match, alors que Hyman et Gardiner ont profité de bonds favorables pour donner les devants 2-0 aux Maple Leafs après 8:03 de jeu.

Poehling a toutefois permis au Tricolore d’effacer ce déficit. Il a d’abord marqué à la suite d’une remise de Weal à partir de l’arrière du filet à mi-chemin en première période, avant de créer l’égalité après 2:56 de jeu en deuxième en profitant d’une rondelle libre après qu’un tir de Jeff Petry eut atteint la barre horizontale.

Weal a ensuite donné l’avance pour une première fois au Canadien à 7:04. Il a marqué en avantage numérique, complétant une belle mise en scène de Jonathan Drouin et Joel Armia.

Moore a répliqué un peu plus de quatre minutes plus tard, mais Shaw a ensuite profité d’une belle passe transversale de Max Domi pour relancer le Canadien.

Nylander a permis aux Leafs de créer l’égalité avant de retraiter au vestiaire pour le deuxième entracte, battant Lindgren après avoir contourné le filet avec 2:27 à jouer dans l’engagement.

Kapanen a redonné l’avance aux Maple Leafs après 8:04 de jeu en troisième période. Il a été oublié dans l’enclave et Auston Matthews l’a repéré, lui permettant de tirer dans un filet ouvert.

Poehling est toutefois revenu à la charge avec 2:31 à faire. Il a profité d’une courte passe d’Artturi Lehkonen pour se présenter seul devant Andersen, qu’il a déjoué d’un tir des poignets précis du côté du bouclier.

Victor Mete a obtenu la plus belle occasion de marquer en prolongation, mais Andersen l’a frustré avec sa jambière droite.

Le total de 98 tirs au but par les deux équipes représente un record pour un match impliquant le Canadien. L’ancienne marque était de 96, le 20 octobre 2017 dans une défaite de 6-2 contre les Ducks, à Anaheim.

Les joueurs du Canadien passeront au Complexe sportif Bell de Brossard pour une dernière fois avant les vacances, mardi. La direction de l’équipe fera aussi son bilan.