Lehkonen brise l’égalité en 3e période et le Canadien défait le Lightning 4-2

Le Canadien a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison, venant à bout du Lightning pour une première fois depuis le 4 janvier 2018.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le Canadien a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison, venant à bout du Lightning pour une première fois depuis le 4 janvier 2018.

Le Canadien a fait la leçon à une des puissances de la ligue pour une deuxième fois de suite, gagnant 4-2 contre le Lightning de Tampa Bay, mardi, ce qui lui a permis de rester au coeur de la course aux séries.

Après avoir défait les Jets de Winnipeg 3-1, samedi, la formation montréalaise a dominé le Lightning pendant de longs moments mardi. Le Canadien a effacé deux retards d’un but avant de voir Artturi Lehkonen briser l’égalité en troisième période, puis mettre la table pour un but d’assurance de Max Domi.

« [Le Lightning] n’a pas besoin de beaucoup de chances pour marquer. Ils ont du talent sur chaque trio et c’est une équipe très dangereuse, a rappelé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous avons joué un bon match à tous les niveaux. Nous avons bien bougé la rondelle, joué rapidement, l’échec-avant… Nous étions autour du filet et nous avons été très disciplinés. »

Les Bruins de Boston ont donné un coup de main au Canadien en battant les Blue Jackets de Columbus 6-2. Toutefois, les Hurricanes de la Caroline ont vaincu les Maple Leafs de Toronto 4-1.

Les Hurricanes détiennent donc le premier des deux laissez-passer supplémentaires pour les séries dans l’Est avec 95 points. Les Blue Jackets et le Canadien ont 94 points, mais la formation de l’Ohio a l’avantage en vertu de son nombre de victoires en temps réglementaire et en prolongation — 44 contre 41 pour le Canadien.

Le Canadien a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison, venant à bout du Lightning pour une première fois depuis le 4 janvier 2018 (0-3-2).

Lehkonen a brisé une égalité de 2-2 à 7 min 47 s du dernier tiers, frappant au vol un tir flottant de Victor Mete avant de frapper à nouveau le disque à ras la glace. Il s’agissait pour Lehkonen d’un 11e but cette saison.

Domi a ensuite marqué son 28e but de la campagne grâce à un tir des poignets bas du côté de la mitaine en échappée avec 9 min 52 s à faire.

« Nous devions trouver un moyen de gagner après deux périodes. Mon message était de ne pas se concentrer sur le résultat, mais sur ce que nous devions faire pour contrôler le résultat, a expliqué Julien. Nous avons ensuite joué une bonne troisième période et nous avons trouvé le moyen de marquer de gros buts. »

Nate Thompson et Joel Armia ont aussi touché la cible pour le Canadien (43-29-8), qui a récolté au moins un point pour une septième fois en huit sorties (6-1-1). Jordie Benn a récolté deux aides et Carey Price a stoppé 22 lancers.

Steven Stamkos et Cédric Paquette ont répliqué pour le Lightning (60-16-4). Eddie Pasquale a effectué 41 arrêts.

Le Lightning a rapidement ouvert la marque, profitant d’une déviation de Max Domi dans son propre filet après 2 min 28 s de jeu.

Le Tricolore a renversé la vapeur par la suite, décochant finalement dix-neuf tirs lors du premier vingt, contre sept pour le Lightning.

Paul Byron, qui était de retour au jeu après avoir raté deux matchs, a mis la table pour Thompson à 12 min 23 s, mais le Canadien s’est heurté à Pasquale par la suite.

Malgré ses 28 ans, Pasquale n’en était qu’à son deuxième match. S’il a semblé hésitant en début de rencontre, concédant de nombreux retours, il a été brillant tard en première période.

Pasquale a frustré Brendan Gallagher en échappée avec sa mitaine. Quelques instants plus tard, il a étiré la jambière gauche pour stopper un tir de Tomas Tatar avant de rejouer le tour à Gallagher sur le retour. Puis, Pasquale a réussi l’arrêt devant Byron, qui s’était échappé à son tour.

Le Lightning a repris les devants à 4 min 18 s du deuxième vingt, quand Adam Erne y est allé d’une belle passe vers Paquette, qui n’a eu qu’à dévier dans un filet ouvert.

Armia a pris les choses en main par la suite. Le grand Finlandais y est allé d’un deuxième et d’un troisième effort pour créer l’égalité à 7 min 32 s.

Un peu plus d’une minute plus tard, Armia est passé tout près de donner les devants au Tricolore. Il a feint de contourner le filet avant de revenir sur ses pas, mais Pasquale a étiré la jambière juste à temps pour réussir l’arrêt.

Le Tricolore est finalement a finalement déjoué Pasquale à deux reprises en troisième période, puis Price s’est occupé du reste.

Tout comme Byron, Jesperi Kotkaniemi avait aussi été réinséré dans la formation du Tricolore après avoir raté le duel de samedi face aux Jets de Winnipeg. Matthew Peca et Nicolas Deslauriers ont écopé et n’étaient pas en uniforme.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Capitals de Washington. Il accueillera ensuite les Maple Leafs de Toronto samedi, au Centre Bell, en clôture de la saison régulière.

Échos de vestiaire

Artturi Lehkonen a peut-être enfin fait tourner sa chance :

« J’ai profité d’un bond chanceux. Ça ne m’est pas arrivé souvent. J’étais content. »

Tomas Tatar croit que le Canadien voulait simplement plus gagner que le Lightning :

« Nous étions affamés. Nous voulions les deux points et c’est pour ça que nous étions bons. »

La foule a aussi joué un rôle dans la victoire, selon Phillip Danault, alors que la frustration n’a jamais gagné le Canadien malgré le brio de Pasquale :

« Nous avions de l’énergie, la foule était derrière nous. Il n’était pas question de lâcher. »