Alex Harvey termine 5e au 50 km à Oslo

Alex Harvey (à gauche) lors d'une épreuve en Autriche, au début du mois de mars
Photo: Joe Klamar Agence France-Presse Alex Harvey (à gauche) lors d'une épreuve en Autriche, au début du mois de mars

Alex Harvey a terminé en cinquième place de l’épreuve de 50 km à la Coupe du monde de ski de fond d’Oslo, samedi, égalant ainsi son meilleur résultat en carrière réalisé dans cette épreuve là-bas en 2011.
 

Le Québécois a complété cette distance pour la dernière fois de sa carrière avec un temps de deux heures, 23 minutes et 54,4 secondes. Il n’a concédé que 4,6 secondes à l’éventuel vainqueur, le Russe Alexander Bolshunov, à l’issue d’un sprint endiablé.
 

« Les Russes ont vraiment commencé à pousser le rythme et à faire exploser le peloton. C’était comme un sprint de trois kilomètres, a-t-il expliqué. J’étais en bonne position, mais quand nous sommes entrés dans le stade, nous étions tous en ligne et j’accusais déjà quelques secondes de retard. »
 

Bolshunov a été le premier à croiser le fil d’arrivée, en 2:23:49,8, et il a devancé dans l’ordre trois de ses compatriotes — Maxim Vylegzhanin, Andrey Larkov et Ilia Semikov.
 

« J’étais près du podium aujourd’hui, mais les Russes étaient trop forts pour moi, a admis Harvey. J’avais de très bons skis, mais il était clair que les Russes avaient les meilleurs que quiconque dans la compétition. Ils ont été très forts et rapides aujourd’hui. »
 

Le compatriote de Harvey, Jack Carlyle, de Sault Ste. Marie, en Ontario, a dû se contenter de la 42e place.
 

Harvey complétera sa tournée européenne en effectuant des escales à Drammen, en Norvège, le 12 mars, et à Falun, en Suède, les 16 et 17 mars. Il rentrera ensuite au bercail en prévision des Finales de la Coupe du monde de ski de fond se dérouleront à Québec, du 22 au 24 mars. Harvey a déjà annoncé qu’il accrochera ses skis après cette compétition.
 

« Falun, c’est l’endroit où j’ai eu ma première victoire en Coupe du monde, a rappelé le Québécois âgé de 30 ans. Je pense que la forme est encore bonne et il faut jusque que je conserve ça jusqu’à Québec. Je veux me battre encore pour le top-5 et le podium. »
 

Par ailleurs, les dames prendront part à l’épreuve de 30 km dimanche à Oslo.