Canadien: le jeu de Niemi pourrait être important dans la dernière ligne droite

Antti Niemi a réalisé 52 arrêts face aux Panthers, un de moins que le record du Canadien établi par Wayne Thomas en mars 1974 puis égalé par Price en novembre 2009.
Photo: Jeffrey T. Barnes Associated Press Antti Niemi a réalisé 52 arrêts face aux Panthers, un de moins que le record du Canadien établi par Wayne Thomas en mars 1974 puis égalé par Price en novembre 2009.

Antti Niemi pourrait être sollicité un peu plus souvent en deuxième moitié de saison puisqu’il semble de plus en plus évident que les caprices du calendrier et l’inflammation au bas du corps dont souffre Carey Price pourraient limiter l’utilisation du gardien étoile.

Si Niemi continue de jouer comme il l’a fait à ses trois dernières sorties, Claude Julien n’aura pas à hésiter avant d’envoyer le vétéran finlandais défendre le filet du Canadien.

Pendant que les partisans scandaient le nom de Niemi lors de la victoire de 5-1 du Tricolore face aux Panthers de la Floride mardi soir, les joueurs du Canadien célébraient tout autant la performance du gardien âgé de 35 ans, à en croire les propos du défenseur Jordie Benn.

« Les gars n’en revenaient tout simplement pas sur le banc, a raconté Benn après la rencontre. C’était difficile de ne pas en rire avec tous les arrêts qu’il faisait, particulièrement sur les retours. Ç’a galvanisé l’équipe, ça ne fait pas de doute. »

Niemi a réalisé 52 arrêts face aux Panthers, un de moins que le record du Canadien établi par Wayne Thomas en mars 1974 puis égalé par Price en novembre 2009. Après avoir accordé au moins trois buts à chacun de ses 10 premiers départs de la campagne, Niemi n’a pas donné plus de deux buts à chacune de ses trois dernières sorties, repoussant 127 des 132 tirs dirigés vers lui (96,2 %) au cours de cette séquence.

« Nous sommes tous humains, nous vivons tous des hauts et des bas, a rappelé Benn quand il a été questionné sur le rendement récent de Niemi par rapport à celui plus tôt dans la saison. C’est ce qui est spécial dans le sport, les résultats peuvent varier même si vous continuez à faire la même chose. »

« Il est l’un des gars qui travaillent le plus fort à l’entraînement, a renchéri Max Domi au sujet de Niemi. Même avec Carey à l’autre bout, vous ne vous attendez pas à voir votre deuxième gardien rester toujours devant le filet. Mais il le fait et nous aide à travailler sur notre jeu tout en travaillant sur le sien chaque jour. […] Il est un gars humble et discret qui se rend chaque jour à la patinoire en étant prêt à travailler. Nous sommes chanceux de compter sur lui. »

Jusqu’ici cette saison, le Canadien a disputé sept fois deux matchs en autant de soirs. Niemi a partagé la tâche quatre fois avec Price, en plus de jouer les deux matchs en Floride entre Noël et le jour de l’An. Il présente un dossier de 4-1-1 dans cette situation, dont la victoire face aux Panthers après que Price eut aidé le Tricolore à battre les Bruins de Boston lundi.

Le Canadien devra passer à travers sept autres séquences de deux matchs en autant de soirs d’ici la fin de la campagne. Julien a été prudent quand il a été questionné sur sa décision de se tourner vers Niemi mardi soir, mais on peut comprendre qu’il est fort probable que Price partagera souvent la tâche avec Niemi dans ces situations.

« Je vais être constant avec ce que je dis depuis le début : nous regardons le premier match avant de prendre une décision, a-t-il répondu. Si le premier match est plus facile, nous pourrions renvoyer Price. […] Il y a de la planification à court terme et de la planification à long terme. »

« On voit à travers la ligue l’importance de compter sur un deuxième gardien qui peut disputer un certain nombre de matchs, ce qui évite de faire jouer 70 matchs ou une soixantaine de matchs au gardien numéro un, a ajouté Julien un peu plus tard. [Niemi] nous donne une chance présentement avec son jeu. Les gars ont confiance en lui et sont heureux avec une performance comme celle [de mardi soir]. Il a une éthique de travail incomparable et il travaille jusqu’à ce que nous lui disions de quitter la patinoire. Les choses sourient à ceux qui ont la bonne approche, et c’est comme ça dans son cas. »

Niemi pourrait être relancé dans la mêlée dès ce week-end, alors que le Canadien rendra visite aux Blue Jackets de Columbus vendredi, avant d’accueillir les Flyers de Philadelphie samedi.