Bergevin ne veut pas sacrifier l’avenir du CH pour des solutions à court terme

Bergevin a rappelé qu’une blessure à un élément clé pourrait rapidement dérailler le parcours de sa troupe.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Bergevin a rappelé qu’une blessure à un élément clé pourrait rapidement dérailler le parcours de sa troupe.

Le Canadien est au coeur de la course aux séries à la mi-saison, ce qui plaît bien sûr à Marc Bergevin. Cependant, le directeur général de la formation montréalaise a insisté pour dire qu’il ne sacrifiera pas l’avenir de l’équipe pour des solutions à court terme.

De retour du Championnat mondial de hockey junior, où il a pu observer sept espoirs du Tricolore, Bergevin a fait le point sur la situation de l’équipe.

« Je l’avais dit dès le premier jour que si nous étions en santé, l’objectif était de nous battre pour une place en séries éliminatoires. Nous l’avons fait jusqu’ici, a rappelé Bergevin, lundi. Je m’attends à la même chose au cours de la deuxième moitié de saison.

« Il est encore très tôt, personne ne parle beaucoup de transactions jusqu’à 10 jours ou une semaine avant la date limite. Je suis prêt à tendre l’oreille, mais ça doit avoir du sens et je ne veux pas sacrifier l’avenir de l’équipe. Après le Championnat mondial junior, je sais à quoi m’attendre et je n’ai pas l’intention d’échanger ces espoirs-là. »

L’attaquant américain Ryan Poehling a été nommé joueur par excellence du tournoi, le défenseur russe Alexander Romanov a été élu au sein de l’équipe d’étoile et l’ailier finlandais Jesse Ylonen a aidé son pays à gagner l’or. Le gardien Cayden Primeau (États-Unis), le défenseur Josh Brook (Canada) et les attaquants Nick Suzuki (Canada) et Jacob Olofsson (Suède) ont aussi participé au tournoi.

« Je ne vais pas donner un choix de premier tour pour un joueur de location, a insisté Bergevin. Ça devra être une bonne transaction à court et à long terme.

« Je ne sais pas ce qui sera disponible rendu à la date limite [le 25 février], mais pour l’instant, on demande un choix de première ronde pour des joueurs qui ne feraient pas la différence entre gagner la coupe Stanley ou se qualifier de justesse. »

Avant d’affronter le Wild du Minnesota lundi soir, le Canadien occupait le neuvième rang de l’Association de l’Est, à un point d’une place en séries. Au cours de la première moitié de saison, la vitesse et l’énergie déployée par les joueurs du Canadien ont été la marque de commerce de l’équipe.

« J’aime beaucoup le caractère de l’équipe, que nous soyons en mesure de venir de l’arrière, ce que nous ne faisions pas la saison dernière, a mentionné Bergevin. J’avais aussi oublié c’était quoi avoir Shea Weber dans sa formation puisqu’il a été absent pendant tellement longtemps. »

Weber est revenu au jeu le 27 novembre après une absence de près de 50 semaines en raison d’opérations à un pied et à un genou. L’équipe a affiché un dossier de 11-7-0 depuis son retour.

Même si le Canadien a dépassé les attentes de plusieurs en première moitié de campagne, la route est encore longue d’ici le tournoi de fin de saison. Bergevin a rappelé qu’une blessure à un élément clé pourrait rapidement dérailler le parcours de sa troupe.

En vrac

L’attaquant Charles Hudon n’a disputé que deux matchs depuis le début du mois décembre :

« Il va avoir une occasion de revenir dans la formation et ce sera à lui de prendre les choses en main pour s’assurer de ne pas être écarté. […] Il reste à Montréal pour l’instant. »

Le défenseur David Schlemko, qui a été limité à 55 matchs en une saison et demie avec le Canadien, a été soumis au ballottage :

« S’il n’est pas réclamé, nous voulons qu’il aille à Laval pour retrouver son jeu. Maintenant, c’est hors de notre contrôle puisque son nom a été inscrit au ballottage, mais nous aimerions le garder puisqu’il offre de la profondeur à l’organisation. »

L’attaquant Andrew Shaw est à l’infirmerie depuis le 31 décembre en raison de maux de tête qui pourraient être liés à une commotion cérébrale :

« Je ne pense pas qu’il sera absent très longtemps, mais ça pourrait aussi être une longue absence. Je n’ai pas de réponse. J’espère qu’il sera de retour rapidement. »