Championnat mondial de hockey junior: le Canada résiste à la Suisse

Noah Dobson, Cody Glass (numéro 8, sur la photo) et MacKenzie Entwistle ont marqué les trois buts pour le Canada.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Noah Dobson, Cody Glass (numéro 8, sur la photo) et MacKenzie Entwistle ont marqué les trois buts pour le Canada.

Noah Dobson a marqué l’éventuel but vainqueur et le Canada a vaincu la Suisse 3-2, jeudi soir, au Championnat mondial de hockey junior.

Cody Glass et MacKenzie Entwistle ont aussi enfilé l’aiguille pour le Canada, qui a vu le gardien Ian Scott bloquer 15 des 17 rondelles dirigées vers lui.

Philipp Kurashev a touché la cible deux fois en avantage numérique pour la Suisse. Akira Schmid a cédé trois fois en 32 tirs.

Le Canada a signé une deuxième victoire en autant de matchs depuis le début du tournoi tandis que la Suisse a perdu ses deux premières parties.

Le Canada a eu besoin d’un peu de polyvalence dans sa formation jeudi et Entwistle est un joueur au gros gabarit qui peut servir la cause de l’entraîneur-chef Tim Hunter.

« Nous avions parlé de sélectionner des joueurs polyvalents et qui étaient capables d’accepter des rôles différents que dans leur équipe junior, a mentionné Hunter. La flexibilité de notre formation est un facteur important et nous savions que MacKenzie pouvait jouer à droite ou au centre et qu’il pouvait jouer en désavantage numérique ou même en supériorité numérique. »

Hunter a jonglé avec ses trios jeudi, lorsque l’équipe semblait manquer d’énergie à mi-chemin dans la rencontre. Joseph Veleno (5:19) et Alexis Lafrenière (6:49) ont vu leur temps de glace être réduit.

Ces changements ont donné une belle occasion à Entwistle de se faire valoir et son but en a été une belle preuve.

« On dirait qu’il trouve toujours une façon d’inscrire son nom sur la feuille de pointage. Il l’a fait aujourd’hui et son but était très important pour nous », a fait valoir Hunter.

Le Canada n’a eu besoin que de 36 secondes pour s’inscrire au tableau indicateur. Le Québécois Maxime Comtois a volé la rondelle au défenseur suisse Simon Le Coultre et il l’a passée à l’espoir du Canadien de Montréal Nick Suzuki.

Suzuki a attiré un couvreur et il a effectué une superbe passe à Glass, qui a trompé la vigilance de Schmid.

La réplique suisse est survenue dès la 46e seconde du deuxième engagement. Bien posté dans l’enclave, Kurashev a accepté une remise de Nicolas Muller et il a décoché un violent tir sur réception qui a fait bouger les cordages.

Après avoir vu Scott réaliser un spectaculaire arrêt de la mitaine aux dépens de Yannick Bruschweiler, la troupe canadienne a pris les devants par l’entremise d’Entwistle. Ce dernier a battu Schmid grâce à un tir vif après avoir reçu une passe de Shane Bowers.

Avec un moins de huit minutes à écouler au deuxième vingt, Dobson a intercepté une sortie de zone et il a traîné le défenseur Janis Moser avant de déjouer le gardien suisse entre ses jambières.

L’entraîneur-chef de la Suisse, Christian Wohlwend, s’est dit impressionné de la façon dont son groupe a joué contre les joueurs canadiens.

« Notre équipe a été extraordinaire. Nous jouions contre une des meilleures équipes du tournoi et le match était très serré, a-t-il dit. Quand tu ne marques pas à forces égales, malgré de bonnes occasions, tu ne gagnes pas contre le Canada. »

Le Canada sautera de nouveau sur la patinoire du Rogers Arena, mais cette fois samedi, contre la République tchèque.