Longue piste: le Canada obtient le bronze en poursuite féminine en Pologne

Ivanie Blondin, Keri Morrison et Isabelle Weidemann aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le 21 février dernier.
Photo: Roberto Schmidt Agence France-Presse Ivanie Blondin, Keri Morrison et Isabelle Weidemann aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, le 21 février dernier.

Le Canada a décroché la médaille de bronze en poursuite féminine par équipes, vendredi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste de Tomaszow Mazowiecki, en Pologne.

La formation canadienne, formée d’Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann, d’Ottawa, et de Keri Morrison, de Burlington en Ontario, ont remporté la petite finale en 3 min 5,7 s contre les Pays-Bas. L’ex-patineuse de courte piste Valérie Maltais, de Saguenay, a aussi obtenu un disque de bronze, à titre de réserviste. Le Japon a remporté la compétition en 3 min 02,49 s, devant la Russie en 3 min 04,10 s.

« Je suis vraiment fière de cette équipe, a affirmé Weidemann. Nous avons énormément progressé depuis un an. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire, mais je suis vraiment contente de nos résultats jusqu’ici cette saison et j’ai confiance en ce que l’avenir nous réserve. »

Il s’agissait d’une deuxième médaille en deux compétitions pour les représentantes de l’unifolié, après leur conquête de l’argent il y a deux semaines à la Coupe du monde de Tomakomai, au Japon.

Le Canada occupe présentement la troisième place au classement général de la Coupe du monde dans cette discipline en raison de ses deux médailles et de sa quatrième place acquise lors de la première étape de la saison, à Obihiro, au Japon. Il affiche 290 points, derrière la Russie (300) et le Japon (360).

« Je suis très contente de la course d’aujourd’hui, et je suis aussi très contente de cette troisième place au cumulatif, a noté Blondin. Ça montre à quel point notre équipe affiche une belle constance. Ç’a été un peu difficile aujourd’hui, mais nous avons gardé notre calme. Quand on travaille en équipe, on peut accomplir de grandes choses. »

Par ailleurs, Heather McLean, de Winnipeg, et Marsha Hudey, de White City en Saskatchewan, ont conclu le premier 500 m en 11e et 19e places, respectivement. Kaylin Irvine, de Calgary, a terminé au sixième rang dans le groupe B.

Au 1000 m, McLean a pris la 17e position et Irvine, la 19e, tandis que Blondin a enregistré une 7e place dans le groupe B.

Du côté masculin, Antoine Gélinas-Beaulieu, de Sherbrooke, Jordan Belchos, de Toronto, et Ted-Jan Bloemen, de Calgary, ont fini au pied du podium de la poursuite par équipes. L’épreuve a été remportée par le Japon, devant la Norvège et la Russie, dans l’ordre.

D’autre part, Gélinas-Beaulieu a fini neuvième au 1000 m en vertu d’un temps de 1 min 11,142 s, suivi de Laurent Dubreuil, de Lévis, qui a fini 15e en 1 min 11,529 s. David La Rue, de Saint-Lambert, et Christopher Fiola, de Montréal, ont respectivement terminé 8e et 18e sur 1000 m dans le groupe B.

Dubreuil a aussi pris la 12e place du premier 500 m, tandis que son coéquipier Alex Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, qui prenait part à sa première course de la Coupe du monde cette saison, a fini 19e. Dans le groupe B, Gilmore Junio, de Calgary, a fini 6e, Fiola, 22e, et La Rue, 26e.

La compétition se poursuivra samedi avec les finales du deuxième 500 m et du 1500 m, et elle se terminera dimanche avec le 5000 m féminin, le 10 000 m masculin et le sprint par équipes.