Les Dodgers refusent de s’avouer vaincus et l’emportent 3-2 en 18e manche

Jackie Bradley fils a joué les trouble-fêtes en cognant un circuit en solo en huitième manche.
Photo: Mark J. Terrill Associated Press Jackie Bradley fils a joué les trouble-fêtes en cognant un circuit en solo en huitième manche.

Max Muncy a catapulté la balle rapide de Nathan Eovaldi par-dessus la clôture du champ gauche en 18e manche et les Dodgers de Los Angeles ont montré signe de vie en l’emportant finalement 3-2 sur les Red Sox de Boston, vendredi soir, lors du troisième duel de la série mondiale.

À égalité 2-2 depuis la 13e manche, Muncy a finalement profité de sa dernière chance sur un compte complet pour trancher le débat.

Après avoir encaissé deux revers au Fenway Park, les hommes de Dave Roberts ont conjuré le mauvais sort devant leurs partisans afin de réduire l’avance des Red Sox à 2-1 dans la série. Les deux équipes se retrouveront samedi soir pour disputer le quatrième affrontement au Dodger Stadium. L’identité des deux lanceurs reste cependant à déterminer.

Alors que la marque était égale 1-1, Eduardo Nunez a joué les trouble-fêtes en frappant un simple d’un point pour les Red Sox en 13e manche afin de dénouer l’impasse, mais Yasiel Puig a servi la pareille à ses adversaires quelques instants plus tard pour ramener les deux équipes à la case départ.

Brock Holt a profité d’un but sur balles de Scott Alexander en début de 13e manche et Nunez a par la suite frappé la balle en direction du lanceur. Le numéro 36 a joué de chance lorsque Kike Hernandez a échappé le relais au premier but, pour pousser Holt à la plaque avec le point gagnant. Tout semblait en place pour que les Red Sox creusent l’écart 3-0 dans la série.

Il n’en fallait pas plus pour pousser les Dodgers au pied du mur.

Avec Muncy au deuxième but, Puig a envoyé la balle à travers le monticule et le relais de Ian Kinsler s’est avéré hors de portée pour Christian Vazquez, donnant assez de temps à son coéquipier pour croiser le marbre et égaler la marque 2-2.

Alors que les Dodgers s’accrochaient à une mince avance de 1-0, Jackie Bradley fils a jeté une douche froide sur les partisans réunis au Dodger Stadium en cognant un circuit en huitième manche. Avec deux balles au compteur, le joueur de plus utile de la série de championnat de la Ligue américaine a de nouveau fait honneur à son titre en sortant son coup de canon pour remettre les compteurs à zéro.

Les Dodgers n’ont pas été en mesure de répliquer par la suite, alors qu’il y avait deux coureurs sur les sentiers en neuvième manche. Cody Bellinger a sauvé les meubles en effectuant un relais canon du champ centre au marbre pour empêcher Kinsler d’inscrire le point gagnant en 10e manche.

Eovaldi a écopé de la défaite. En six manches de travail, il a concédé deux points en trois coups sûrs et un but sur balles.

Le lanceur partant des Dodgers Walker Buehler a muselé la puissante machine offensive des Red Sox et il a été parfait en quatrième, cinquième et sixième manche pour permettre aux locaux de conserver leur maigre avance. En sept manches de travail, la recrue de 24 ans a limité la meilleure attaque des Majeures à deux coups sûrs et a effectué sept retraits au bâton.

Pour la première fois depuis le début de la série, les Dodgers ont été les premiers à s’inscrire au pointage, en fin de troisième manche.

Après avoir muselé les Dodgers lors des deux premières manches, Rick Porcello a cédé devant Joc Pederson, qui a expédié la balle rapide dans les gradins du champ droit pour prendre les devants 1-0, alors que les Red Sox venaient d’effectuer deux retraits faciles.

Les deux lanceurs partants se sont disputé une chaude lutte lors des premiers instants de la rencontre. Porcello et Buehler ont été intraitables, ne concédant aucun coup sûr en deux manches de travail chacun.

Buehler a été le premier à flancher lorsqu’il a accordé un simple à Bradley au début de la troisième manche. Après avoir capté la balle du bout du gant, Justin Turner a tenté un relais spectaculaire au premier but, mais en vain.

La présence de Bradley sur les sentiers a toutefois été de courte durée. En tentant un vol de but, le frappeur des Red Sox s’est fait prendre en souricière et a été retiré par Brock Holt.

Porcello a été remplacé par Eduardo Rodriguez en cinquième manche, après avoir retiré Buehler au bâton et avoir concédé un simple, le troisième coup sûr de la rencontre, à Yasmani Grandal.

Alex Wood a mis la main sur la victoire après n’avoir accordé qu’un but sur balles en 18e manche pour les Dodgers.