Ennuyé par un virus, Carey Price n’affrontera pas les Penguins samedi

Le gardien âgé de 31 ans a présenté une fiche de 1-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,32 et un taux d’efficacité de 90,9% lors des trois premiers matchs de l’équipe montréalaise cette saison.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le gardien âgé de 31 ans a présenté une fiche de 1-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,32 et un taux d’efficacité de 90,9% lors des trois premiers matchs de l’équipe montréalaise cette saison.

Le Canadien de Montréal ne pourra compter sur Carey Price pour son deuxième rendez-vous avec les Penguins de Pittsburgh en une semaine. Et les Penguins feront aussi confiance à leur gardien réserviste samedi soir au Centre Bell.

Après avoir raté la séance d’entraînement de vendredi, Price est sur le carreau en raison d’un virus, a annoncé la direction de l’équipe samedi matin.

En l’absence de Price, le Tricolore a rappelé d’urgence le gardien Charlie Lindgren du Rocket de Laval. C’est cependant Antti Niemi qui obtiendra le départ, son premier cette saison.

« On a confiance en nos gardiens. C’est une question de performer. Lors du dernier match, on n’a pas joué à notre façon. Ce soir, c’est de reprendre le dessus et faire les choses de la bonne façon comme avant le match contre Los Angeles », a déclaré l’entraîneur-chef Claude Julien après l’entraînement optionnel du Canadien samedi matin à Brossard.

De son côté, l’entraîneur-chef Mike Sullivan a confirmé que Casey DeSmith défendra les filets des Penguins et que Matt Murray sera son adjoint. Dans un gain de 4-2 contre les Golden Knights de Vegas jeudi dernier, DeSmith a bloqué 35 rondelles.

Quant à Murray, son cas était incertain à la suite de la commotion cérébrale dont il a été victime lundi dernier à l’entraînement. Il a participé à la séance optionnelle de l’équipe samedi matin au Centre Bell, mais Sullivan a jugé que DeSmith avait mérité d’effectuer le départ après sa performance contre Vegas.

Les Penguins sont arrivés à Montréal avec un dossier de 2-1, leur seul revers étant survenu contre le Canadien samedi dernier à Pittsburgh.

Après avoir gagné un festival offensif de 7-6 contre les Capitals le 4 octobre, les hommes de Mike Sullivan ont été limités à 22 tirs face au Tricolore et aux Golden Knights.

« Je veux nous voir jouer comme nous en sommes capables, a déclaré Sullivan, dont l’équipe en sera à un premier match à l’étranger. Nous savons que nous pouvons faire beaucoup mieux. Je ne crois pas que nous ayons atteint notre potentiel lors de chacun de nos matchs. »

Entrée de Plekanec

Par ailleurs, Julien a annoncé que l’attaquant Tomas Plekanec disputera un premier match après avoir été laissé de côté lors des trois premières parties du calendrier régulier.

On ignore pour l’instant qui sera retranché de la formation partante, mais Matthew Peca avait cédé sa place au Tchèque sur le quatrième trio à l’entraînement samedi matin.

Plekanec prendra part samedi soir à son 999e match en carrière dans le circuit Bettman. Il pourrait atteindre le prestigieux plateau des 1000 rencontres dès la prochaine sortie du Canadien, lundi contre les Red Wings de Detroit.

« C’est un début de saison où on avait des décisions à prendre et on les a prises », a fait remarquer Julien au sujet de l’absence de Plekanec.

« Tomas est un joueur d’équipe, il réalise où il est dans sa carrière et accepte son rôle de la bonne façon. Il continue d’aider les jeunes et il fait toutes les bonnes choses. »