Un autre victoire facile du Canada au Championnat mondial de hockey

Ryan Nugent-Hopkins, Josh Bailey, Aaron Ekblad, Jordan Eberle, Ryan O’Reilly (photo) et Tyson Jost ont marqué pour les vainqueurs.
Photo: Joe Klamar Agence France-Presse Ryan Nugent-Hopkins, Josh Bailey, Aaron Ekblad, Jordan Eberle, Ryan O’Reilly (photo) et Tyson Jost ont marqué pour les vainqueurs.

Herning — Ryan Nugent-Hopkins a marqué deux buts et le Canada a facilement disposé du Danemark 7-1 au Championnat mondial de hockey, lundi.

Josh Bailey, Aaron Ekblad, Jordan Eberle, Ryan O’Reilly et Tyson Jost ont aussi marqué, tandis que le capitaine Connor McDavid a inscrit trois passes.

Bailey et Ekblad ont marqué au premier tiers. Eberle, O’Reilly et Nugent-Hopkins ont mis le match hors de portée avec trois buts en 3 h 01, au deuxième tiers.

Nugent-Hopkins a complété son doublé au début du troisième vingt, puis Jost a mis la touche finale.

Curtis McElhinney n’a reçu que 15 tirs. Seul Aabo Jesper Jensen l’a déjoué. « C’était vraiment plaisant de jouer contre les Danois au Danemark, a dit Nugent-Hopkins. La foule était dynamique. C’était très intense au départ. »

Avec deux victoires en temps réglementaire et une défaite en fusillade, le Canada occupe le deuxième rang du groupe B, à un point des États-Unis. Le prochain match de l’unifolié sera présenté jeudi, contre la Norvège.

Les Américains invaincus

Les États-Unis ont blanchi l’Allemagne 3-0 et sont demeurés invaincus, tandis que la Russie a poursuivi sa séquence sans donner de but à trois rencontres en rossant le Bélarus 6-0. Le capitaine américain Patrick Kane a signé un but et deux mentions d’aide dans un affrontement du groupe B, à Herning.

Kane a déjoué Niklas Treutle au milieu du deuxième tiers, en avantage numérique. Derek Ryan a fait mouche deux minutes plus tard, lui aussi en avantage numérique. Au troisième vingt, Kane a repéré dans l’enclave son coéquipier des Blackhawks, Alex DeBrincat.

Keith Kinkaid a repoussé 24 tirs, en route vers un deuxième jeu blanc de suite.

Il s’agissait d’un troisième revers d’affilée pour l’Allemagne, médaillée d’argent aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février. Les États-Unis auront comme prochains rivaux les Lettons, jeudi.

Victoires des Russes et des Suédois

Dans le groupe A à Copenhague, le capitaine russe Pavel Datsyuk a sonné la charge avec deux buts contre le Bélarus. Maxim Shalunov, Ilya Kablukov, Maxim Mamin et Kirill Kaprizov ont aussi fait vibrer les cordages. La Russie totalise 20 buts en trois rencontres.

Dans l’autre rencontre du groupe A, la Suède, championne en titre, a signé une victoire de 4-0 contre la France.