Le drapeau russe au défilé de clôture des Jeux olympiques?

Un spectateur agite un drapeau russe, durant une partie de hockey.
Photo: Brendan Smialowski Agence France-Presse Un spectateur agite un drapeau russe, durant une partie de hockey.

Interdit de séjour depuis l’ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang le 9 février à la suite de la suspension de la Russie en raison d’un système de dopage institutionnalisé, le drapeau russe flottera-t-il lors de la cérémonie de clôture ? Réponse samedi à l’issue d’une réunion de la commission exécutive du CIO.

Placés sous le signe de la détente entre les deux Corées, ces Jeux pourraient donc également l’être entre le CIO et la Russie. Et ce, malgré l’ampleur d’un programme mis en place par Moscou pour manipuler et dissimuler les tests antidopage de ses sportifs, notamment durant les Jeux de Sotchi en 2014.

Ce système avait valu au Comité olympique russe (COR) une suspension, prononcée le 5 décembre par le CIO.

Un total de 1689 athlètes russes, jugés « propres », ont cependant été « invités » à participer aux Jeux de Pyeongchang sous la bannière olympique. La décision du 5 décembre prévoyait aussi une possible levée de la suspension de la Russie, au dernier jour des Jeux, afin de permettre au drapeau russe d’être brandi lors de la cérémonie de clôture.

La commission exécutive du CIO décidera samedi après-midi, heure de Pyeongchang, de lever ou non cette suspension selon le comportement général des sportifs russes et l’application de « l’esprit et de la lettre » des conditions posées.

Le COR a déjà rempli une des conditions posées en s’acquittant d’une amende de 15 millions $US, a appris l’AFP. Mais dans le paysage global, le cas de dopage du curleur russe Alexander Krushelnitsky, testé positif au meldonium, fait tache.

Reconnu coupable de « violation aux règles antidopage », le curleur a accepté la sanction et devra rendre la médaille de bronze gagnée en double mixte avec sa femme, récompense qui devrait désormais revenir à la Norvège.

Si la suspension du COR est levée, les sportifs russes pourront défiler derrière le drapeau russe lors de la cérémonie de clôture.