La fondeuse norvégienne Marit Björgen devient l’athlète la plus médaillée des Jeux olympiques d’hiver

Marit Björgen a établi un nouveau record de médailles dans l’histoire des JO d’hiver en décrochant avec la Norvège le bronze du sprint par équipes de ski de fond.
Photo: Frank Fife Agence France-Presse Marit Björgen a établi un nouveau record de médailles dans l’histoire des JO d’hiver en décrochant avec la Norvège le bronze du sprint par équipes de ski de fond.

Et de 14 ! En décrochant la médaille de bronze du sprint par équipes avec Maiken Caspersen Falla, la Norvégienne Marit Björgen est devenue l’athlète la plus médaillée des Jeux olympiques d’hiver, remplaçant le patriarche du biathlon, son compatriote Ole Einar Björndalen.

Lot de consolation pour Björndalen : il conserve avec huit titres la place de sportif le plus titré sous les Anneaux, juste devant Björgen, sept titres, mais qui aura dimanche en clôture le 30 km classique pour chercher un huitième or.

Mercredi, le titre est revenu aux Américaines Kikkan Randall et Jessica Diggins, qui ont devancé les deux Suédoises Charlotte Kalla, championne olympique du skiathlon devant Björgen en Corée du Sud, et Stina Nilsson, titrée en sprint individuel classique à Pyeongchang.

« Bien sûr que je suis très contente avec cette médaille de bronze aujourd’hui. Mais c’est difficile à comprendre, ces 14 médailles », a sobrement commenté la Norvégienne, ressortant son leitmotiv chaque fois que la question lui a été posée durant la quinzaine olympique : « Lorsque j’aurais arrêté ma carrière, je pourrais regarder ce que j’ai fait. »

« Je suis évidemment très fière de ce que j’ai réalisé au cours de ces nombreuses années. Mes premiers remontent à Salt Lake City (Utah) en 2002. Ça a été une longue carrière, et j’en suis fière », a-t-elle ajouté.

Avait-elle à l’esprit le record ? « J’en rêvais, mais on ne sait jamais comment ça peut se passer. Mon but était de me battre pour une médaille d’or en individuel, et je ne l’ai pas encore. Il me reste une possibilité », a prévenu Björgen.